dimanche 25 février 2024

WhatsApp, au-delà de la messagerie

-

Lors d’une récente interview accordée au New York Times, Mark Zuckerberg a déclaré que la stratégie de Meta, propriétaire de WhatsApp, vise à maximiser l’utilisation de cette messagerie après son acquisition il y a dix ans pour 16 milliards de dollars.

La transformation de l’application WhatsApp est déjà en cours avec le lancement du module « chaîne » en septembre. Cette fonction permet aux célébrités, médias et créateurs de contenu de publier des actualités dans l’onglet « Actus », sans possibilité de commentaires, à l’exception d’emojis.

Les médias exploitent le module « chaîne » sur WhatsApp

Dans un article publié, le mardi 26 décembre 2023, par le quotidien français « Le Figaro », il est apparu que le média francophone le plus suivi, France 24, compte plus de 2,4 millions d’abonnés à sa chaîne, dépassant même X (ex-Twitter) et Facebook en termes de trafic social. L’article souligne que cette stratégie offre un avantage aux médias, car leurs publications ne sont pas encore soumises à un algorithme, mettant en avant les chaînes les plus suivies de manière organique.

Dans le même ordre d’idées, la radio « Fun Radio » tire son épingle du jeu avec 184.000 abonnés à sa chaîne dès le jour du lancement. Benjamin Boiron, directeur de la communication du groupe M6, souligne que ce canal offre la possibilité de détailler plus profondément les programmes via un texte long et travaillé, distinguant ainsi WhatsApp de plateformes telles que Facebook, TikTok ou Snapchat, souligne le quotidien français.

Facturation des messages et ambitions de Meta dans le commerce intégré

Quant à la stratégie de facturation de Meta concernant les messages sur WhatsApp, l’article du Figaro souligne que les entreprises sont facturées pour chaque envoi marketing, regroupant différents types de messages. Laurent Solly de Meta explique que le concept de « paid messaging » englobe diverses communications, de l’envoi de catalogues à des cartes d’embarquement.

De plus, Meta ambitionne de s’investir dans le domaine de l’intelligence artificielle pour répondre aux questions des clients. Il est à noter que des secteurs tels que l’industrie automobile et du luxe montrent un fort intérêt pour l’utilisation de WhatsApp dans la gestion de leur clientèle.

Cependant, des défis se présentent avec l’intégration d’un service de shopping de bout en bout en France, illustré par le test peu concluant de Carrefour pendant le Noël de 2022 en raison de l’absence de paiement intégré sur WhatsApp, confrontant les ambitions de Meta aux réglementations bancaires en Europe. « Nous avons eu beaucoup de connexions, mais le problème est qu’il n’y a pas de paiement intégré à WhatsApp en France. Nous devions renvoyer les clients vers le site de Carrefour, et le taux de déperdition était alors fort », explique Aurélien Deffay, directeur de la communication digitale du distributeur« , lit-on.

Ainsi, Meta envisage, à travers WhatsApp, de diversifier ses sources de revenus et exploiter pleinement une audience jusqu’alors peu explorée. Cependant, des défis subsistent, notamment en ce qui concerne le « paid messaging », confrontés aux réalités des réglementations bancaires et des comportements des utilisateurs.

- Advertisment -