dimanche 25 février 2024

Le Brésil a rendu hommage à Pelé , jour du premier anniversaire de la mort de soccer légendaire

-

À Santos, près de Sao Paulo, une messe a été dite au musée qui retrace la carrière du triple champion du monde (1958, 62, 70), qui est mort le 29 décembre 2022 d’un cancer du côlon à l’âge de 82 ans.

C’est dans cette ville, où il a joué de 1956 à 1974, que repose le «Roi», dans un mausolée visité par des milliers d’admirateurs depuis son inauguration au mois de mai.

Le club, le seul au Brésil où Edson Arantes do Nascimento a joué, a publié une vidéo pour commémorer la date et une photo accompagnée de cette légende: «Un an sans Edson, mais Pelé est éternel».

Depuis le stade de Santos, Edinho, l’un des sept enfants de Pelé, a également lâché une douzaine de ballons blancs dans le ciel, selon des images postées par le club sur les réseaux sociaux.

Cette saison, le club au maillot blanc et noir est tombé en deuxième division pour la première fois de son histoire.

À Rio de Janeiro, une cérémonie s’est également tenue sur le site de la fameuse statue du Christ Rédempteur, illuminée à la tombée de la nuit aux couleurs du Brésil, et pendant laquelle un message du pape François a été lu.

«Le souvenir du « Roi du football » reste indélébile dans l’esprit de beaucoup et pousse les nouvelles générations à considérer le sport comme un moyen de rapprocher les peuples», a écrit le pape dans sa lettre, dont une copie a été publiée sur le site d’information deportivo.ge.

Une cérémonie religieuse a eu lieu dans la ville natale de Pelé Tres Coraçoes, dans l’État de Minas Gerais (sud-est), dans l’église où il fut baptisé.

Vendredi, la Confédération brésilienne de football (CBF) a quant à elle publié un article en hommage au «plus grand de tous les temps», soulignant que son nom avait été donné à plusieurs stades, dont sept en dehors du Brésil.

Enfin, la Fifa a marqué l’événement par un message sur les réseaux sociaux: «Il y un an nous disions adieu à une légende».

- Advertisment -