vendredi 23 février 2024

Un média émirati met en lumière les initiatives du Maroc pour établir les piliers de l’Etat social

-

Le média émirati « Al Ain » a mis en lumière les initiatives prises par le Royaume du Maroc, sous la conduite sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, afin d’établir les piliers de l’Etat social.

Le site d’information a écrit qu’au cours de l’année 2023, le gouvernement marocain a approuvé, conformément aux directives royales, des décrets relatifs à l’établissement des fondements de l’Etat social, faisant de ce principe l’une de ses priorités les plus importantes.

En application des directives royales et dans le cadre de la loi relative à la protection sociale, le gouvernement a œuvré à la mise en place d’un système d’aide sociale directe basé sur un soutien financier direct aux familles, a indiqué la publication, notant que le Maroc aspire, à travers cet appui, à compléter un système solide qui fournit une protection sociale à de larges catégories et capable de réduire les risques économiques et sociaux.

Elle a souligné que ce soutien financier, dont bénéficient les familles qui remplissent les conditions légales, se présente sous forme de subventions qui renforcent la protection contre les risques liés à l’enfance ou de subventions pour soutenir le pouvoir d’achat des familles ou les protéger contre les risques de vieillesse.

Pour permettre aux citoyens, en particulier aux catégories à revenus moyens et limités, d’avoir un logement décent, le gouvernement a promulgué au cours de l’année qui s’achève, un ensemble de lois qui mettent à leur disposition un soutien financier direct pour les aider à acquérir un logement principal, a mis en avant le site d’information.

Ainsi, les personnes envisageant d’acquérir leur logement principal peuvent désormais profiter d’une aide financière variant entre 70.000 et 100.000 dirhams, selon le prix du logement à acquérir, a poursuivi la même source.
Et de conclure que le gouvernement vise, à travers ce programme social, à garantir le droit à un logement adéquat, à lutter contre l’exclusion et la pauvreté, tout en améliorant le pouvoir d’achat des citoyens, en particulier des catégories à faible et moyen revenu.

- Advertisment -