jeudi 22 février 2024

Tremblement du Haouz: Les Etats-Unis s’engagent à verser plus de 200 000 dollars

-

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a alloué plus de 200 000 dollars à huit initiatives socio-économiques dans la région d’Al-Haouz, durement touchée par le tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre dernier.

Ce puissant tremblement de terre a fait quelque 3 000 morts, plus de 5 000 blessés et des centaines de milliers de bâtiments et d’infrastructures ont été gravement endommagés dans plusieurs enclaves comme Al-Haouz, Marrakech, Taroudant, Chichaoua, Ouarzazate et dans la région du Haut Atlas en général.

Face à la grande tragédie, SM le roi Mohammed VI a immédiatement dirigé les séances de travail pour coordonner le sauvetage des victimes et les travaux d’urgence, puis pour organiser les aides économiques et matérielles apportées aux sinistrés, en présence des membres du gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch.

Le Maroc a même créé un fonds spécial pour le tremblement de terre qui a permis de récolter plus de 10 milliards de dirhams (1 milliard de dollars) pour reconstruire les zones dévastées par le séisme. .

L’aide internationale est également venue de pays tels que l’Espagne, les Émirats arabes unis, le Qatar et le Royaume-Uni, qui ont participé aux opérations d’urgence et de sauvetage sur le terrain. Un certain nombre de nations et d’entités de toutes sortes ont également offert leur soutien dans divers domaines.

Aujourd’hui, l’USAID a débloqué les 200 000 dollars, en l’occurrence pour la région d’Al-Haouz. Avec un budget d’exactement 2 millions de dirhams (200 803 dollars), les projets se concentreront sur l’emploi, l’entreprenariat, l’animation culturelle et l’autonomisation des femmes.

Les projets couvriront différentes communes de la région avec pour défi de soutenir la société civile dans la région, comme l’a expliqué Juan Carlos Rodríguez, directeur par intérim de l’USAID.

Pour sa part, Ahmed Jazouli, directeur du Programme de développement économique et social inclusif dans la région de Marrakech-Safi, a exprimé sa satisfaction quant au lancement de la proposition et a souligné que cette aide favorise les citoyens de la région et leur permet de développer diverses activités pour se remettre des effets du tremblement de terre.

Jazouli lui-même a indiqué que ces efforts de coopération sont très importants pour soutenir les personnes touchées et permettre le rétablissement des zones endommagées.

Sawsan Etayai, directeur adjoint du programme, a également salué l’initiative de financement comme un soutien aux personnes touchées par le terrible tremblement de terre de septembre en Afrique du nord.

Le Programme de développement économique et social inclusif dans la région Marrakech-Safi est un programme financé par l’USAID qui fait partie de la stratégie de coopération maroco-américaine pour 2022-2027. Le programme vise à soutenir les municipalités de la région afin de favoriser leur gouvernance et d’améliorer les opportunités économiques dans la région.

Il s’agit là d’un nouveau signe de l’étroite coopération que le royaume marocain entretient avec le géant américain, qui considère le pays nord-africain comme un allié essentiel en Afrique du nord.

Le Maroc est un partenaire clé pour les Etats-Unis, notamment en matière de sécurité afin de maintenir la stabilité en Afrique du nord et au Sahel. Les deux pays ont mené de nombreux exercices militaires conjoints en coopération avec d’autres nations pour lutter contre le terrorisme et les activités criminelles dans la région.

Il convient de rappeler que les États-Unis ont déjà fait un pas diplomatique très important vers le Maroc en reconnaissant en 2020 la souveraineté marocaine sur son Sahara.

Source: Atalayar

- Advertisment -