jeudi 22 février 2024

Antonio Guterres:Le «vrai problème» pour l’aide humanitaire à Gaza est «la façon dont Israël conduit son offensive»

-

Le «vrai problème» pour l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza est «la façon dont Israël conduit son offensive», a accusé vendredi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

«Beaucoup de gens mesurent l’efficacité des opérations humanitaires à Gaza en se basant sur le nombre de camions du Croissant rouge égyptien, de l’ONU et de nos partenaires qui sont autorisés à passer la frontière. C’est une erreur», a-t-il déclaré à la presse.

«Le vrai problème est la façon dont Israël conduit son offensive, qui crée des obstacles massifs à la distribution de l’aide humanitaire à Gaza», a-t-il insisté, insistant sur le fait qu’un «cessez-le-feu humanitaire est le seul moyen pour commencer à répondre aux besoins désespérés de la population de Gaza et mettre fin au cauchemar qu’elle vit».

Après le vote du Conseil de sécurité qui n’appelle pas à ce cessez-le-feu, il a précisé qu’il avait «espéré» plus du Conseil.

Et «j’espère que la résolution d’aujourd’hui fera comprendre aux gens qu’un cessez-le-feu humanitaire est en effet nécessaire si nous voulons une aide humanitaire efficace».

Le secrétaire général s’est d’autre part dit «extrêmement déçu par les déclarations de hauts représentants israéliens remettant en cause la solution à deux États».

«Aussi difficile que cela semble aujourd’hui, la solution à deux États, en accord avec les résolutions de l’ONU, le droit international et de précédents accords, est le seul chemin vers une paix durable», a-t-il déclaré.

- Advertisment -