jeudi 22 février 2024

Revue de presse de ce vendredi 22 décembre 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi 22 décembre 2023:

L’Opinion

  • Le renforcement de la coopération économique entre les pays arabes et africains est tributaire du développement des investissements et de l’établissement de partenariats stratégiques durables, a affirmé à Dakhla, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le renforcement de cette coopération exige un engagement commun à mettre en œuvre l’intégration technique et économique entre les pays de la région et à bâtir des partenariats fondés sur la durabilité et le développement économique dans le cadre de projets d’investissement conjoints qui concernent un ensemble de secteurs, a souligné Baraka dans un discours lu en son nom par le directeur de l’Agence du bassin hydraulique de Sakia El Hamra-Oued Eddahab, Sidi Mokhtar Kanti à l’ouverture de la conférence économique des chambres arabo-africaines organisée par la fédération des chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services sous le haut patronage du Roi Mohammed VI.
  • La Présidente de l’Association des régions du Maroc, Mbarka Bouaïda, a noté que la régionalisation avancée constitue un chantier majeur à gérer avec soin et clairvoyance en vue d’opérer un changement fondamental et progressif dans l’organisation des structures étatiques et dans les relations du centre avec les collectivités territoriales, soulignant que le développement intégré et durable au niveau national et territorial représente un véritable pari qui nécessite une réponse sur le terrain. S’exprimant lors de la 5ème session du Forum parlementaire des régions, Bouaïda a indiqué qu’un ensemble de défis s’imposent en vue de réaliser un développement intégré et durable.

Le Matin

  • Alors que les discussions se poursuivent entre le gouvernement et les syndicats les plus représentatifs de l’enseignement pour mettre fin aux grèves, des milliers d’apprenants sont toujours pris en otage. «Lorsque l’élève se déconnecte de l’école, et nous l’avons vécu pendant la pandémie, il se démotive, devient incapable de se concentrer sur ses cours, et accumule ainsi les difficultés d’apprentissage au risque d’abandonner complètement son parcours scolaire», souligne Abdennasser Naji, expert en éducation et président de la fondation AMAQUEN (Association marocaine pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement). «Il ne faut pas oublier aussi que la crise actuelle n’a fait que creuser l’écart entre les élèves du privé et ceux du public au niveau de la qualité de l’éducation. Le ministère doit absolument prendre les mesures nécessaires pour remédier à cette situation», insiste l’expert.
  • Selon le dernier rapport de Fitch Ratings, les profils de crédit des banques marocaines restent résilients malgré des conditions macroéconomiques mondiales et nationales difficiles. Le rapport, qui couvre les sept plus grandes banques du Maroc, indique que ces dernières ont constitué de solides réserves de provisions depuis 2020 et sont bien placées pour poursuivre la reprise de leur rentabilité en 2024 dans un contexte de hausse des taux d’intérêt.
  • Tanger Med Port Authority (TMPA) est sur un partenariat stratégique avec la Société financière internationale (IFC) pour le financement d’une expansion majeure du port «Passagers» et «Roulier» de Tanger Med. Un projet d’envergure estimé à environ 450 millions d’euros. Cette initiative prévoit le développement de 12 postes d’amarrage et de 86 hectares de terrain, marquant ainsi une étape significative dans le renforcement de l’infrastructure portuaire. L’IFC envisage de fournir un prêt de 150 millions d’euros à TMPA. Ce prêt sera accompagné d’un cofinancement de 50 millions de dollars, convertis en euros, mobilisés par l’IFC auprès d’investisseurs institutionnels grâce à son Programme de portefeuille de prêts conjoints (MCPP).
  • Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Amadou Mame Diop, a réitéré, à Dakar, le soutien ferme et indéfectible de son pays à la marocanité du Sahara. Diop, qui s’exprimait à l’issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi El Alami, en visite de travail au Sénégal à la tête d’une importante délégation parlementaire, a ajouté que les deux pays ont une convergence de vues sur les questions internationales d’intérêt commun. Il a salué le rôle de leadership du Roi Mohammed VI dans le raffermissement des relations bilatérales, faisant part de sa profonde gratitude au Roi pour l’intérêt que le Souverain accorde au développement des relations bilatérales, comme en témoigne les 8 visites officielles effectuées par le Souverain à ce pays et son discours historique prononcé de Dakar en 2016 à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche Verte.

Libération

  • Le plan stratégique de Bank Al-Maghrib (BAM) pour la période 2024-2028 mise sur une progression « mesurée » et « prudente » face à l’actuel contexte économique, a affirmé le gouverneur de la Banque Centrale, Abdellatif Jouahri. « Deux axes stratégiques majeurs guideront les actions de la BAM dans les années à venir », a relevé Jouahri lors d’un point de presse tenu à l’issue de la quatrième et dernière réunion trimestrielle du Conseil de BAM au titre de l’année 2023. Le premier axe vise à renforcer la résilience et à stimuler le progrès de l’économie nationale, impliquant un soutien continu aux secteurs clés, tout en favorisant des initiatives qui stimulent la croissance durable et inclusive, a-t-il fait savoir. Selon Jouahri, le second axe se concentre sur l’innovation et une réactivité accrue de BAM face aux dynamiques changeantes, tant au niveau national qu’international.
  • Une délégation ministérielle rwandaise a effectué, mercredi, une visite à l’usine d’engrais d’OCP Africa, réalisée à Bugesera (est) en partenariat avec le gouvernement rwandais. La visite de cette délégation présidée par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Jean Chrysostome Ngabitsinze, et qui comprenait également le ministre de l’Agriculture, Ildephonse Musafiri, intervient après le démarrage de la production, par cette unité, d’engrais de haute qualité depuis août dernier. Cette visite confirme ainsi l’engagement collectif d’OCP Africa et de la Société rwandaise des engrais à faire progresser la sécurité alimentaire et à promouvoir le développement agricole au Rwanda et dans la région d’Afrique de l’est.

L’Economiste

  • En dépit des efforts déployés, le chemin est encore long pour assurer une opérationnalisation efficace de la régionalisation avancée. La nouvelle architecture institutionnelle au niveau territorial, consacrée par la constitution de 2011, a encore du mal à passer à la vitesse de croisière. Le dernier rapport annuel de la Cour des comptes a mis l’accent sur une série de retards ou de dysfonctionnements qui plombent la dynamique d’implantation de ce chantier stratégique. Au niveau du cadre légal et institutionnel de la régionalisation avancée, la Cour a insisté sur «la nécessité d’ adopter et de mettre à jour les textes législatifs et réglementaires relatifs aux domaines d’intervention des ministères, liés aux compétences des régions». La lenteur pointée en matière de déconcentration concerne également le retard dans la création des représentations administratives communales, en raison de la non-tenue des réunions de la commission interministérielle de la déconcentration durant la période allant de juillet 2020 à juin 2023.
  • Segment important de la branche non-vie, l’assurance automobile représente environ 26% du chiffre d’affaires global du secteur des assurances. Un secteur qui recourt au digital pour simplifier et accélérer les processus de souscription ainsi que de l’indemnisation dès la constatation ou la déclaration du sinistre jusqu’au règlement de l’indemnité. Il s’apprête d’ailleurs à dématérialiser l’attestation de l’assurance automobile. Le projet, lancé par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale en collaboration avec les autres parties prenantes dont le ministère des Finances, contribuera à renforcer et simplifier le contrôle de la satisfaction de l’obligation d’assurance «RC automobile» et à promouvoir la vente en ligne de l’assurance automobile

Al Bayane

  • Les relations entre le Maroc et la Russie sont historiques et distinguées, sous la conduite du Roi Mohammed VI et du président russe Vladimir Poutine, a affirmé, à Marrakech, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. S’exprimant lors d’un point de presse avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, au terme de leurs entretiens à l’issue de la 6ème édition du Forum de coopération Russie-Monde Arabe, Bourita a souligné que ces relations se sont considérablement développées grâce à la visite du Roi en Russie en 2002, qui a été couronnée par la signature du partenariat stratégique et à la deuxième visite du Souverain en Russie en 2016, au cours de laquelle un partenariat stratégique renouvelé a été annoncé entre les deux pays en sus de la mise en place d’une nouvelle feuille de route pour les relations bilatérales.
  • Huit ouvrières et ouvriers agricoles ont trouvé la mort et sept autres ont été blessés dans un accident de la route survenu mercredi matin près d’El Hajeb, apprend-on de sources hospitalières. L’accident est survenu vers 08h30 sur la route reliant El Hajeb et Ifrane au niveau de la commune d’Ikaddar suite au renversement d’un camion transportant des ouvriers agricoles, a précisé le délégué provincial de la Santé, Dr Hassan Oukouhou dans une déclaration à la presse. Deux personnes ont trouvé la mort sur place, alors que quatre autres ont rendu l’âme lors de leur évacuation vers l’hôpital provincial Moulay El Hassan d’El Hajeb, a-t-il ajouté.

Al Massae

  • Les mesures prises par le gouvernement ont limité l’impact de la situation hydrique « difficile » actuelle que connait le Maroc à cause de la succession des vagues de sècheresse ayant touché les réserves des barrages, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Lors d’un point de presse conjoint avec le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, à l’issue du Conseil de gouvernement, Baraka a indiqué que « nous sommes dans une phase critique après trois années de sécheresse successives », précisant que les précipitations durant les trois derniers mois n’ont pas dépassé la moyenne de 21mm, soit une régression de 67 % par rapport au volume des précipitations durant la même période d’une année normale.

Bayane Al Yaoum

  • La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) est réélue une fois de plus, meilleure compagnie aérienne en Afrique lors de la 20ème édition du « GT Tested Reader Survey » du magazine Global Traveler. Cette récompense décernée récemment lors d’une cérémonie à Los Angeles, rétribue les efforts continus de Royal Air Maroc dans l’amélioration de l’expérience client, indique RAM dans un communiqué.

Al Ittihad alichtiraki

  • Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé, mercredi à Marrakech, que la Russie soutient une solution durable sur la base des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU pour résoudre le conflit autour du Sahara marocain. « Nous soutenons l’atteinte d’une solution durable sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU et nous comptons poursuivre notre attachement à cette ligne de principe visant à progresser et à parvenir à des décisions adéquates » au sujet de la question du Sahara marocain, a déclaré Lavrov, lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue d’entretiens bilatéraux au terme de la 6ème édition du Forum de coopération Russie-Monde Arabe.

Al Ahdat Al Maghribia

  • La Banque mondiale vient d’approuver un prêt de 500 millions de dollars au Maroc destiné notamment à améliorer la protection des populations les plus vulnérables contre les risques sanitaires et climatiques et étendre le système de protection sociale. Le programme de financement « à l’appui de politiques de développement pour le renforcement du capital humain et un Maroc résilient s’adresse en priorité aux populations vulnérables » qui ont été les plus durement touchées par les différents chocs que le Maroc a connus depuis la pandémie du COVID‑19, notamment la sécheresse et d’autres risques liés au climat, l’inflation et, plus récemment, le séisme d’Al Haouz, indique l’institution financière internationale dans un communiqué.

Assahra Almaghribia

  • Les ministres des Affaires étrangères participant à la 6ème édition du Forum de coopération Russie-Monde arabe ont salué le rôle du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, dans le soutien des Maqdessis, à travers des projets concrets réalisés par l’Agence Bayt Mal Al-Qods, bras opérationnel du Comité Al-Qods. Cette position a été exprimée dans la Déclaration conjointe, rendue publique à l’issue des travaux de ce 6ème Forum, tenu à Marrakech. La Déclaration conjointe a aussi mis en avant le rôle de la présidence du Comité Al-Qods et ses efforts pour faire face aux pratiques des autorités d’occupation dans la Ville Sainte, ainsi que le soutien apporté aux Maqdessis par le biais de programmes et de projets de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif.
- Advertisment -