mercredi 19 juin 2024

Le Maroc et le Malawi résolus à donner plus de vigueur à leurs relations de partenariat

-

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et son homologue malawienne, Nancy Tembo ont affirmé, lundi à Rabat, la détermination des deux pays à donner plus de vigueur à leurs relations de partenariat dans divers domaines.

« Nous avons convenu que 2024 sera l’année de l’essor des relations bilatérales de sorte à les hisser au rang d’un réel partenariat entre les deux pays », a indiqué M. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec son homologue malawienne.

Le ministre a précisé que la première session de la Commission mixte de coopération Maroc-Malawi, qui se tiendra en 2024, sera  » l’occasion de consolider le cadre juridique des relations bilatérales et de développer la coopération entre les deux pays dans plusieurs secteurs ».

Cette session sera aussi l’occasion d’« actualiser la feuille de route de coopération 2022/2024 pour en faire l’outil le plus ambitieux de promotion des relations bilatérales», a-t-il souligné.

Le ministre a relevé que la visite effectuée par Mme Tembo au Maroc « s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale qui s’est développée, particulièrement après le retrait par le Malawi de sa reconnaissance de l’entité fantomatique en 2018».

Les relations entre le Maroc et le Malawi, a-t-il poursuivi, ont ainsi amorcé une phase « très positive », marquée par la signature de la feuille de route de coopération bilatérale 2022/2024, notant que les deux pays ont convenu de conférer plus d’ambition aux relations bilatérales, en mettant l’accent sur les domaines de l’agriculture, du tourisme et des mines, ainsi que sur le soutien de la formation professionnelle et académique dans ces trois domaines.

Le ministre a soutenu que l’inauguration, lundi, de l’ambassade du Malawi à Rabat, à l’occasion de cette visite, contribuera à conforter la stature de Rabat comme capitale diplomatique africaine par excellence.

Mme Tembo, a-t-il poursuivi, aura des entretiens avec des responsables gouvernementaux sur les secteurs concernés par la coopération bilatérale, relevant que le Maroc et le Malawi aspirent, en dépit de l’éloignement géographique, à mettre en place une coopération pratique, sectorielle et fructueuse, conformément à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

M. Bourita a remercié Mme Tembo pour les positions constructives et positives exprimées par Lilongwe au sujet de la question du Sahara marocain, ainsi que pour l’ouverture d’un consulat du Malawi à Laâyoune.

Pour sa part, Mme Tembo a souligné que le Malawi ambitionne de renforcer ses relations de coopération avec le Royaume dans les différents domaines et de les hisser à un niveau plus élevé, grâce notamment à la mise en œuvre de la feuille de route de coopération 2022-2024.

Dans ce sens, la ministre malawienne a fait part de la volonté de son pays de s’inspirer de l’expérience marocaine en matière de développement de l’agriculture, du tourisme et du secteur minier, mettant l’accent, en outre, sur l’importance d’encourager les étudiants malawiens à poursuivre leurs études supérieures dans les universités marocaines.

La ministre malawienne est en visite officielle au Maroc du 17 au 21 décembre pour l’inauguration de l’ambassade de son pays à Rabat et l’opérationnalisation de son consulat général à Laâyoune, rappelle-t-on.

- Advertisment -