dimanche 23 juin 2024

Rabat et Madrid œuvrent à mettre en place une vision plus ambitieuse de leurs relations

-

Le Maroc et l’Espagne œuvrent à mettre en place une vision plus ambitieuse de leurs relations bilatérales, politiques, économiques et diplomatiques, a affirmé jeudi à Rabat le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, soulignant que la feuille de route adoptée dans la Déclaration conjointe du 7 avril 2022 a été en grande partie mise en œuvre.

« Cette vision trouve son fondement dans l’ouverture de l’Espagne sur de nouveaux secteurs, l’attrait des opérateurs économiques espagnols au Maroc et la participation de l’Espagne à toutes les visions et ambitions portées par SM le Roi en termes des infrastructures, mais aussi de développement des différents domaines de vie des Marocains », a souligné M. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, M. José Manuel Albares, à l’issue de leurs entretiens.

L’évaluation par le Maroc de la Déclaration conjointe du 7 avril 2022 demeure « très positive au niveau tant de l’approche adoptée pour mettre en œuvre les engagements pris, que du contenu au regard de la création de sept groupes de travail qui réalisent tous un progrès important dans leur action, a-t-il poursuivi, mettant l’accent sur le rôle des hommes d’affaires et des acteurs politiques qui œuvrent avec sérieux dans l’esprit de partenariat et de respect mutuel, permettant à l’Espagne de confirmer pleinement sa position de premier partenaire économique et commercial du Royaume.

Les relations maroco-espagnoles n’ont jamais atteint ce niveau de solidité, de force et de confiance, a relevé le ministre, rappelant à cet égard que la rencontre entre SM le Roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a donné un nouvel élan à la dynamique des relations bilatérales.

M. Bourita a en outre rappelé le message adressé par le Souverain à M. Pedro Sanchez à l’occasion de son investiture en tant que Président du gouvernement espagnol, une démarche qui témoigne de l’attention toute particulière portée par SM le Roi à la promotion de la coopération bilatérale et du cap franchi par les relations entre les deux pays.

Ces relations sont basées sur la confiance mutuelle qui se reflète de manière tangible dans le traitement de questions sensibles, comme le terrorisme et l’immigration clandestine, et sur le partenariat à travers la coopération économique et stratégique, conformément au principe gagnant-gagnant.

La coopération bilatérale dans les domaines de la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et l’immigration irrégulière « est exemplaire au niveau international », a noté M. Bourita, ajoutant que l’action menée par les deux pays à travers leurs services sécuritaires a un impact régional et géopolitique important, notamment en Afrique du Nord et en Méditerranée.

Le ministre a qualifié de « constant et constructif » le dialogue politique bilatéral, d’autant plus que les canaux de communication directs sont opérationnels à tous les niveaux et de manière permanente, ce qui permet de traiter tous les dossiers selon une approche proactive.

La visite de M. Albares au Maroc reflète que les relations bilatérales sont positives et très ambitieuses, a-t-il, notant que la perspective de l’organisation conjointe de la Coupe du monde en 2030 « nous incite à porter une vision prospective à notre avenir commun, en prenant en considération l’histoire, la géographie et la volonté des directions politiques des deux pays ».

Il a par ailleurs indiqué avoir évoqué avec le ministre espagnol l’espace atlantique en tant qu’élément essentiel de la coopération bilatérale, conformément à la Vision Royale, dans la mesure où l’Espagne, pays atlantique, aura un rôle à jouer en tant que partenaire du Maroc dans le cadre de cette vision.

M. Bourita s’est en outre félicité de la position de l’Espagne qui considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend autour du Sahara marocain.

- Advertisment -