mardi 27 février 2024

Le 3ème exploitant portuaire mondial « DP World » s’engage avec les ports de Dakhla Atlantique et Nador West Med

-

DP World, le 3ème exploitant portuaire mondial, envisage d’investir dans les ports de Dakhla Atlantique et Nador West Med. Cette décision, annoncée le 4 décembre à Abu Dhabi, témoigne du partenariat historique entre le Royaume du Maroc et les Émirats arabes unis. Cette initiative lucrative marque une étape novatrice pour les deux pays.

Le projet portuaire de Dakhla Atlantique est l’un des projets d’infrastructure les plus importants en cours. Lancé le 6 novembre 2015 à l’occasion du 40ème anniversaire de la marche verte, ce projet ambitieux représente un investissement de 12,6 milliards de dirhams. Son objectif principal est de valoriser les ressources de la région en développant des infrastructures portuaires et des espaces industriels locaux. Cela permettra d’améliorer les conditions de compétitivité, en particulier dans le secteur de la pêche. De plus, ce projet vise à soutenir le développement économique, social et industriel de la région, en favorisant les secteurs du commerce, des mines et de l’agriculture. Il vise également à doter la région d’un outil logistique innovant en accord avec les ambitions de développement, en établissant une connexion avec les réseaux routiers du Maroc, du nord au sud, par l’autoroute reliant Tanger aux frontières mauritaniennes.

Au niveau international, ce projet a pour but de renforcer la connectivité entre les ports d’Afrique de l’Ouest situés au sud de l’équateur (Nouakchott, Dakar, Abidjan, etc.) et le port de Tanger en Méditerranée. Il cherche également à établir des liaisons avec les ports de l’Europe du Nord-Ouest. À long terme, ce projet ambitionne de développer des connexions avec les deux Amériques et de créer des liens avec l’Asie. Enfin, il vise à faciliter l’interconnexion entre les nations côtières africaines et l’océan Atlantique en établissant une route terrestre spécifiquement dédiée à l’exportation de leurs ressources énergétiques, agricoles et minérales.

Concernant le port de Nador West Med, dont les travaux ont débuté en 2016, il s’inscrit dans la stratégie nationale de développement du secteur des transports et de la logistique au Maroc. Son objectif principal est de renforcer l’offre portuaire marocaine dans la région méditerranéenne et de tirer parti de sa position géographique stratégique au niveau du détroit de Gibraltar pour attirer une partie du trafic maritime mondial. De plus, ce port vise à assurer l’approvisionnement en produits énergétiques du Maroc afin de garantir une sécurité permanente. Enfin, il contribuera à lutter contre les disparités économiques et sociales dans la région orientale du Maroc en favorisant un développement dynamique.

Ces partenariats économiques stratégiques entre le Maroc et les Émirats arabes unis renforceront leurs liens. En investissant dans l’aménagement et la gestion des ports de Dakhla Atlantique et Nador West Med, en établissant une collaboration stratégique avec DP World, le 3ème exploitant portuaire mondial, cette initiative fructueuse permettra d’autonomiser DP World en renforçant les capacités de chargement et de stockage des marchandises africaines vers les marchés internationaux, tout en facilitant l’importation de biens en provenance de l’Afrique de l’Ouest. De plus, elle facilitera le développement de liens efficaces entre les ports de DP World en Europe du Nord-Ouest, aux Amériques et en Afrique de l’Ouest.

Cette démarche contribuera à la création de nouveaux emplois et à l’établissement de zones industrielles franches dédiées. Des entrepôts spécialisés pour le stockage de pétrole et de gaz seront également construits, renforçant ainsi les capacités logistiques du pays. En parallèle, cette dynamique stabilisera la présence des entreprises étrangères sur le territoire marocain et favorisera le développement des moyens de transport, ce qui profitera au progrès des entreprises industrielles de toutes tailles. Le Maroc bénéficiera ainsi de financements substantiels pour développer ses infrastructures portuaires et assurer un développement économique durable.

- Advertisment -