lundi 20 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 12 juillet 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi 12 juillet 2023:

L’Opinion

  • Des acteurs économiques marocains et étrangers ont examiné, à Guelmim, les opportunités d’investissement dans la région de Guelmim-Oued Noun, notamment dans le secteur des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert. Les participants au « Colloque sur l’investissement vert », organisé dans le cadre de la 16ème édition du Moussem de Tan-Tan initié jusqu’au 12 juillet par la Fondation Almouggar sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont discuté des potentialités de la région Guelmim-Oued Noun, notamment dans les domaines de la pêche, du tourisme et de l’agriculture. Dans ce contexte, le président de la Fondation Almouggar, Mohamed Fadel Benaiche, a indiqué que ce colloque est une étape importante dans le cadre du Moussem de Tan-Tan afin de jeter la lumière sur les grands enjeux de développement de la province, notamment dans le cadre du programme de développement régional (PDR).
  • La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’étranger organise la 24 édition du Séjour Culturel au profit des enfants des MRE du 8 juillet au 22 août 2023 au Centre de la Fondation à Kénitra. Ainsi, 720 enfants participants seront accueillis sur trois périodes: la première du 8 au 21 juillet 2023, la deuxième du 24 juillet au 6 août et la troisième du 9 au 22 août 2023, indique un communiqué de la Fondation. Agés entre 9 et 13 ans, ces enfants résident en France, Belgique, Espagne, Pays-Bas, Italie, Grande Bretagne, États-Unis, Canada, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gabon, Gambie, Mauritanie, Tunisie et l’Algérie.
  • Phénomène climatique cyclique, El Niño est de retour avec des risques climatiques et sanitaires alarmants à l’échelle du globe. Après plusieurs mois de spéculations, les scientifiques confirment le début de ce nouvel épisode qui devrait durer entre 9 et 12 mois, touchant de plein fouet certaines régions. Subissant des vagues successives de canicule et de sécheresse, le Maroc se situe dans l’une des régions mondiales qui ne sont pas concernées directement par cette problématique, vu sa position géographique par rapport à l’océan Pacifique. “Les recherches scientifiques conduites en la matière montrent qu’El Niño n’a pas d’impact direct et stationnaire sur la région géographique dont fait partie le Maroc”, rassure Rhizlane Feddoul, Ingénieur de Recherche et Développement au Centre national du climat.

Le Matin

  • La République d’Angola est pour une solution politique fondée sur le compromis au sujet du différend autour du Sahara. Dans un communiqué conjoint publié, à l’issue des travaux de la 3è session de la Commission Mixte de Coopération maroco-angolaise, coprésidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Relations extérieures de la République d’Angola, Téte Antonio, le chef de la diplomatie angolaise a affirmé que son pays « encourage les efforts du Secrétaire Général de l’ONU et de son Envoyé Personnel, M. Staffan de Mistura, pour trouver une solution politique juste, durable, mutuellement acceptable par les parties et fondée sur le compromis ».
  • La capacité globale installée de 12 stations existantes de dessalement de l’eau de mer s’élève à l’heure actuelle à 179 millions m3 par an, auxquels s’ajoutent quelque 37 millions de m3 issus du dessalement des eaux saumâtres, a indiqué le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Cette capacité de production vient d’être renforcée par 110 millions de m3 à la faveur des apports de deux stations de Safi et Jorf Lasfar réalisées par l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) en vue d’approvisionner les villes de Safi et d’El Jadida en eaux potable et industrielle, a précisé Baraka dans une réponse à une question orale à la Chambre des représentants, lue en son nom par le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil.

L’Economiste

  • Le traitement fiscal du négoce triangulaire donne le tournis aux praticiens. Il s’agit des transactions commerciales réalisées par des partenaires situés dans trois États sans qu’aucune marchandise ne transite par le Maroc. Si bien qu’un professionnel a demandé l’avis de la Direction générale des impôts. Selon l’administration fiscale, ce type de business n’a jamais bénéficié des avantages fiscaux de l’export. Le régime de faveur disparaîtra définitivement à partir de 2026, année où le taux d’IS sera fixé à 20%. Reste la question de la TVA. Hors champ de la taxe, les transactions réalisées à l’étranger ne donneraient pas droit au remboursement ni à des achats en suspension de la taxe sans l’attestation de la douane.
  • « Nous avons eu une transposition du phénomène. Les jeunes qui s’orientent vers le business sont issus des classes sociales économiquement élevées, alors que ceux choisissant l’ingénierie sont issus de la classe moyenne », explique Hassan Sayarh, Directeur Général d’HEM. Il s’agit aussi, selon lui, en partie d’une question “historique”, et plus exactement d’un héritage du système français. Dans ce système, les business schools sont supportées par les chambres de commerce. Elles visent une catégorie sociale plutôt élevée. Les écoles d’ingénieurs, elles, sont financées par l’Etat, et ciblent plus des catégories sociales moyennes. Si l’on prend les écoles reconnues par l’Etat, parmi les plus en vue sur le marché, les tarifs des business schools sont généralement soit plus élevés, soit quasiment identiques à ceux des écoles d’ingénieurs. Et quand ils sont plus chers, la différence peut aller jusqu’à 24.000 DH.

Libération

  • Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a réaffirmé les « liens solides » unissant Rabat et Madrid, se félicitant de la dynamique de coopération et du « partenariat stratégique » entre les deux royaumes. »(…) Dans le cadre de la politique extérieure espagnole, nous avons avec le Maroc des liens solides, de toute nature, mais surtout des liens humains créés par nos citoyens et aussi par nos entreprises », souligne M. Sanchez dans un article publié, lundi, dans le magazine »Politica Exterior ».  »L’Espagne est le premier partenaire commercial et le troisième investisseur au Maroc », rappelle le chef du gouvernement espagnol dans cet article intitulé  »Un pays responsable, engagé et solidaire ».
  • La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a ouvert un centre d’accueil destiné aux MRE, du 5 juin au 15 septembre 2023. S’inscrivant dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, cet accueil se déroule au siège de la Fondation à Rabat, indique un communiqué de la Fondation, précisant que les services à distance sont assurés avec tous les pôles de la Fondation du lundi au vendredi, de 9h30 à 16h30. Ce centre d’accueil permet l’interaction directe avec des cadres spécialisés de la Fondation dans les domaines juridiques et économiques et avec deux cadres de la Direction générale des impôts et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie, relève la même source.

Al Bayane

  • L’Agence Nationale des Eaux et Forêts a signalé, lundi, un total de 182 départs de feu depuis le début de l’année, affectant une superficie de 1.251 hectares de formations arborées à l’échelle nationale. Dressant le bilan des incendies de forêts au 10 juillet, l’Agence précise qu’environ 54% de ces espaces incendiés sont principalement composés d’essences secondaires et de formations herbacées. La région ayant enregistré la plus grande superficie incendiée est Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec 68 départs de feu et une superficie parcourue de 881 hectares, soit 70% de la superficie totale brûlée au niveau national, suivie par la région du Souss-Massa avec une superficie de 190 hectares (15% de la superficie totale incendiée).
  • Le nombre des arrivées touristiques s’est élevé à 6,5 millions de personnes durant les premier semestre de cette année, en croissance de 21% par rapport à 2019, selon le ministère du Tourisme de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire. « La trajectoire ascendante entamée par le tourisme depuis janvier 2023 se confirme avec les chiffres du mois de juin. En juin, le volume des arrivées aux postes frontières a atteint près de 1,4 million de touristes, soit +25% par rapport à 2019, précise la même source.

Al Massae

  • Un brigadier de police a été contraint d’utiliser son arme de service lors d’une intervention pour interpeller un repris de justice âgé de 30 ans qui était dans un état de forte agitation et qui a exposé, avec l’aide de son frère, les policiers à un sérieux danger, a-t-on appris auprès du district provincial de sûreté de Berrechid. Une patrouille relevant de la Brigade de la police judiciaire de Berrechid est intervenue pour interpeller le mis en cause principal en flagrant délit d’ivresse publique, indique la même source, précisant que le prévenu, refusant d’obtempérer, a incité un chien d’une race féroce à attaquer les policiers, ce qui a contraint le brigadier à recourir à son arme de service pour tirer une balle de sommation qui a permis de neutraliser le danger.

Al Alam

  • Le renforcement du partenariat maroco-allemand contribuera au développement économique et à la stabilité de la région, a affirmé le politologue Samy Charchira. La coopération entre les deux pays joue un rôle important non seulement sur le plan géopolitique, mais aussi économique, a souligné Charchira, notant que la consolidation du partenariat avec le Maroc est de nature à favoriser l’accès de l’Allemagne aux marchés africains et ouvrir les opportunités de coopération économique. « Les deux pays bénéficieront largement d’un tel partenariat stratégique », a ajouté le politologue marocain, établi en Allemagne. En ce qui concerne le soutien de l’Allemagne au plan marocain d’autonomie au Sahara, Charchira a souligné que l’appui de Berlin au royaume ‘’renforcera les relations bilatérales sur le long terme et favorisera la coopération dans divers domaines’’.

Bayane Al Yaoum

  • La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a annoncé la mise en place d’un dispositif de conciliation afin de renforcer l’approche orientée client adoptée par la CNSS. Dans un communiqué, la CNSS explique que ce dispositif met à la disposition de ces clients, en plus des services internes de traitement des réclamations et des demandes de recours, un service accessible, équitable et gratuit, de prévention et de règlement des différends nés ou pouvant naître entre la CNSS et ses assurés. A cet égard, la CNSS a créé la direction de la Conciliation qui est rattachée à la Direction générale, et qui est indépendante des activités opérationnelles, ajoute-t-on de même source.

Al Ittihad alichtiraki

  • Les éminents oulémas et muftis participant au colloque international sur « les règles de la Fatwa dans le contexte africain » ont souligné la présence d’un consensus pour considérer le contenu du message royal adressé aux participants comme une feuille de route pour orienter leurs futurs efforts en faveur d’une Fatwa bien encadrée. La déclaration de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains sanctionnant les travaux du colloque a mis en avant « le consensus parmi les éminents oulémas et muftis présents pour considérer le contenu du message royal comme une feuille de route pour orienter nos futurs efforts en faveur d’une Fatwa bien encadrée, en particulier l’attachement de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains aux objectifs que lui a assignés son fondateur, Amir Al-Mouminine, et qui consistent essentiellement à mutualiser et à coordonner les efforts conjoints des oulémas du Maroc et leurs homologues des pays africains musulmans pour faire rayonner et asseoir solidement les valeurs de l’Islam tolérant ».

Al Ahdat Al Maghribia

  • Les éléments du service préfectoral de la Police judiciaire de Rabat ont procédé à l’arrestation de 3 individus, à savoir le gérant d’un salon de coiffure, son épouse étrangère et une employée, soupçonnés d’usurpation d’identité réglementée par la loi, d’exercice non autorisé de la médecine et de mise en danger de la santé des citoyens, indique une source sécuritaire. Les services de Police de Rabat avaient ouvert une enquête judiciaire suite à une plainte déposée par un ordre professionnel des médecins accusant une ressortissante étrangère d’usurper l’identité d’un médecin et d’effectuer des opérations médicales dans des conditions ne respectant pas les règles d’hygiène, précise la même source.

Assahra almaghribia

  • La République d’Angola a salué le leadership de SM le Roi Mohammed VI sur la question de la migration aux niveaux africain et international. Dans un communiqué conjoint publié à l’issue des travaux de la 3è session de la Commission Mixte de Coopération maroco-angolaise, coprésidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Relations extérieures de la République d’Angola, Téte Antonio, le chef de la diplomatie angolaise a aussi loué la vision du Maroc d’une Afrique émergente, stable et prospère. De son côté, Bourita a salué le rôle majeur de Son Excellence le Président angolais, João Manuel Gonçalves Lourenço, en sa qualité de champion pour la paix et la réconciliation en Afrique, désigné par l’Union Africaine.
- Advertisment -