mardi 21 mai 2024

Inondations aux Etats-Unis : Un barrage menace de déborder dans le Vermont, plus de 100 personnes secourues

-

Les inondations sont déjà dangereuses, et elles menacent d’être catastrophiques. Plus de 100 personnes ont été secourues dans le Vermont, au nord-est des Etats-Unis, ont annoncé les autorités mardi, alors qu’un barrage menace de déborder en amont de la ville de Montpelier.

A la mi-journée, le niveau d’eau du barrage de Wrightsville, qui a été construit en 1933 et n’a jamais débordé, était à moins de 30 cm de son maximum, après une crue de la rivière Winooski de plus de 4 mètres au cours des deux derniers jours. Un débordement pourrait avoir de graves conséquences pour la ville de Montpelier, où il y a déjà jusqu’à 50 cm d’eau dans le centre-ville.

Un mort

Les Etats de New York, du New Jersey, du Connecticut, de Pennsylvanie, du Massachusetts et du Vermont faisaient tous l’objet d’alertes aux crues subites émises lundi par les services météorologiques américains (NWS), qui préviennent que ces inondations peuvent être « mortelles ».

L’état d’urgence a été déclaré dans le Vermont et dans plusieurs comtés de l’Etat de New York, notamment celui d’Orange, où les autorités ont décrété l’état d’urgence et confirmé que les intempéries avaient fait une victime, une femme de 35 ans.

« Elle est sortie, il semble que sa maison prenait trop d’eau. Elle était avec son chien et son fiancé l’a vue littéralement se faire emporter », a déclaré la gouverneure de l’Etat de New York, Kathy Hochul, dans le village d’Highland Falls, l’un des plus touchés, à 1h30 de route au nord de New York.

« Changement climatique »

La gouverneure démocrate a appelé la population à se « mobiliser pour lutter contre les ravages du changement climatique, parce qu’encore une fois, il s’agit de phénomènes inédits qui continuent de nous frapper encore et encore ».

Dans l’Etat de New York, les fortes pluies ont transformé des rues en torrent, emportant des pans de chaussées et des ponts, et bloquant des personnes dans leurs voitures.

Des précipitations avoisinant 200 mm par endroits ont provoqué « des conditions susceptibles de mettre des vies en danger en raison de crues soudaines », a souligné la gouverneure Kathy Hochul.

Plus de 12.000 clients ont été privés d’électricité dimanche soir, selon les services de la gouverneure, et 6.000 restaient sans courant lundi matin, selon le site spécialisé PowerOutage. Des autoroutes ont été fermées dimanche soir dans au moins cinq comtés de l’Etat. Et la compagnie ferroviaire Amtrak a suspendu la liaison entre la capitale de l’Etat, Albany, et la ville de New York « à cause de graves conditions météorologiques ».

Si une accalmie du côté de la météo se profile pour deux jours, les fortes pluies devraient reprendre jeudi.

- Advertisment -