vendredi 24 mai 2024

Twitter Vs Threads : Elon Musk menace d’attaquer Meta en justice

-

En raflant plus de trente millions de comptes en moins de 24 heures, le nouveau réseau social Threads a déjà bousculé son rival Twitter, provoquant les sarcasmes du propriétaire de la plateforme à l’oiseau bleu, Elon Musk, qui a menacé d’attaquer Meta en justice.

« Wow, 30 millions de comptes créés », a écrit jeudi Mark Zuckerberg, PDG de Meta, la maison mère de Threads. « On dirait le début de quelque chose d’exceptionnel, mais nous avons encore beaucoup de travail devant nous pour bâtir » ce qui est présenté comme « l’application de conversations écrites » d’Instagram.

Plus tôt, il avait lancé une pique à son rival Elon Musk : « Cela prendra du temps mais, je pense qu’il devrait y avoir une application de conversations avec au moins un milliard de gens dessus. Twitter a eu l’occasion de le faire mais n’a pas réussi. Nous espérons y arriver ».

Réagissant avec autodérision à certains posts évoquant ce duel, le patron de Tesla ne s’est pas contenté de rire, envoyant par le biais de l’avocat de la maison mère de Twitter, X Corp, une lettre accusant Meta d’avoir enfreint des secrets industriels et d’infraction au droit de la propriété intellectuelle.

La maison mère de Facebook est accusée d’avoir recruté « des dizaines » d’anciens employés de Twitter, selon le document publié par le site d’information Semafor. Mettant en demeure Meta de cesser ses agissements, X Corp s’est dit prête à saisir la justice dans le cas contraire. « La concurrence n’est pas un problème. La tricherie en est un », a dénoncé Elon Musk sur Twitter.

« Aucun membre de l’équipe d’ingénieurs de Threads n’est un ancien employé de Twitter », a répondu sur le nouveau réseau social Andy Stone, porte-parole de Meta.

- Advertisment -