lundi 20 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 5 juillet 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi 5 juillet 2023:

L’Opinion

  • Près de 111 milliards de dirhams d’exportation l’année dernière rien que pour le secteur automobile. Si depuis le début de la crise économique, les industries de plusieurs pays de la région arrivent à peine à tirer leur épingle du jeu, le Royaume affiche pour sa part des performances exceptionnelles, comme en témoigne le bilan dressé lundi par le ministre de l’Industrie et du commerce Ryad Mezzour à la Chambre des représentants. Des chiffres qui encouragent les opérateurs à étendre leurs activités et à ouvrir de nouvelles unités industrielles, dont le nombre atteint, selon le ministre, une soixantaine d’usines en cours de finalisation.

Le Conseil de la région de Casablanca-Settat a adopté, lundi, un nouveau Plan de développement régional comme approuvé par le ministère de l’Intérieur (51 programmes et projets) pour une valeur de 47 MMDH, « chiffre record au niveau national ». Dans le cadre de ces investissements, l’eau et l’environnement occupent une place de choix, outre la dynamisation du monde rural et l’emploi, ainsi que la création des entreprises au profit des jeunes dans la région, a déclaré le président du Conseil de la région , Abdellatif Maâzouz. Ces programmes et projets viennent en application des Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, qui accorde un intérêt particulier à l’amélioration des conditions de vie des citoyens dans toutes les régions, a tenu à souligner le président de la région.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Président des Etats-Unis d’Amérique, Joseph R.Biden à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance de son pays. Dans ce message, le Souverain a exprimé, en Son nom et en celui du peuple marocain, Ses chaleureuses félicitations au Président Biden et Ses sincères vœux de davantage de progrès et de prospérité au peuple américain. Le Roi a ainsi saisi cette occasion pour faire part au président Biden de Sa grande satisfaction du développement constant des relations bilatérales, d’amitié et de coopération liant les deux pays.

Dans son avis relatif au projet de loi 59.21 portant sur l’enseignement scolaire rendu public hier, le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique insiste sur la nécessité de garantir une transition vers un modèle pédagogique basé sur les acquis de l’apprentissage et appelle à l’activation du rôle social de l’école pour assurer un accès effectif à une éducation de qualité. Le CSEFRS prône un nouveau modèle pédagogique qui permet de passer de la logique de «bourrage» à celle de l’apprentissage et de l’autonomie intellectuelle où les compétences linguistiques complètent les autres compétences pour contribuer à la formation intellectuelle et culturelle des citoyens. Outre son avis relatif au projet de loi 59.21, le CSEFRS a rendu publics trois autres avis à la demande du gouvernement concernant des textes législatifs relatifs au système éducatif.

L’activité des pépinières au Maroc sera bientôt soumise aux dispositions de la loi n°76-17 sur la protection des végétaux. L’ONSSA enclenchera ainsi une vaste opération de recensement de ces plateformes à l’échelle nationale avant de les soumettre à un agrément phytosanitaire. L’objectif est d’organiser cette filière et d’assurer une bonne gestion phytosanitaire des organismes nuisibles afin de préserver le patrimoine végétal national.

Le Sultanat d’Oman a salué, mardi, le rôle pionnier du Royaume du Maroc, sous la sage conduite du Roi Mohammed VI, pour la consolidation des fondements de la paix et du développement en Afrique. Cette position a été exprimée dans un communiqué conjoint sanctionnant les travaux de la 6ème session de la Commission mixte Maroc-Sultanat d’Oman, coprésidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue omanais, Badr bin Hamad bin Hamoud Al Busaidi. Le Sultanat d’Oman a salué, dans ce cadre, le rôle pionnier joué par le Royaume du Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI, en faveur de la consécration de la paix et de la stabilité aux niveaux régional et international, ainsi que les efforts soutenus du Souverain pour la consolidation des fondements de la paix et du développement en Afrique.

L’Economiste

  • Piloté par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), le chantier des Cités des métiers et des compétences connaît quelques couacs. Les travaux de construction de quatre cités de ce programme sont à l’arrêt depuis 2022. Il s’agit de Draa-Tafilalet, de Fès-Meknès, de Marrakech-Safi et de Guelmim Oued Noun. «Les travaux ont été suspendus en raison de la défaillance des titulaires des marchés, à savoir les sociétés Oulad Zerrad et Ahma», révèle l’OFPPT. Et d’ajouter, «la flambée des prix de la matière première et sa rareté, conséquence de la crise Covid et de la guerre en Ukraine, ainsi que les prescriptions de la circulaire n°09/2022 du chef du gouvernement, visant à atténuer la hausse des prix sur les entreprises ayant conclu des transactions dans le cadre des commandes publiques, ont conduit ces entreprises à demander la résiliation des marchés».

La Société nationale de garantie et de financement de l’entreprise (SNGFE), qui agit sous sa bannière commerciale Tamwilcom, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour la sélection de nouveaux incubateurs de startups. Les entités qui seront sélectionnées auront pour mandat de mettre en œuvre des programmes d’accompagnement ciblant les startups et autres porteurs de projets innovants et qui sont encore aux stades de l’idéation, de l’incubation ou de pré-accélération. Ce qui devrait leur permettre d’accroître leurs chances de succès et de devenir des créateurs de valeurs et d’emplois. Le segment accélération fera ultérieurement l’objet d’une offre de financement dédiée. L’appel à manifestation d’intérêt a pour ambition de dénicher une vingtaine de nouvelles structures d’accompagnement qui auront pour mandat d’intervenir au niveau de l’un des trois stades d’évolution des startups. Les incubateurs qui seront sélectionnés devront relever le défi de contribuer à l’émergence d’environ 800 startups au cours des cinq prochaines années.

Libération

  • Le Maroc ambitionne d’augmenter les exportations du textile à 50 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué, lundi à la Chambre des Représentants, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. En réponse à une question orale sur « l’avenir du secteur du textile » posée par le Groupe du Rassemblement National des Indépendants (RNI), Mezzour a souligné que les exportations du textile ont atteint 44 MMDH en 2022, soit un niveau historique par rapport à l’année 2018 (36 MMDH). Le secteur du textile, qui compte 1.600 entreprises, a réalisé un chiffre d’affaires de 60 MMDH en 2022, a-t-il poursuivi, précisant que 173 projets d’investissement sont actuellement en cours pour améliorer l’intégration du secteur et le rendre conforme aux exigences des marchés mondiaux.

L’épargne nationale s’est située à 24,9% du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre de cette année, au lieu de 22,9% au T1-2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette évolution tient compte de l’augmentation de 7,5% de la consommation finale nationale en valeur au lieu d’une hausse de 6% enregistrée une année auparavant, indique le HCP dans une note d’information sur la situation économique nationale au T1-2023. Avec la hausse de 8,9% du PIB aux prix courants et la hausse de 23,3% des revenus nets reçus du reste du monde, le revenu national brut disponible a, quant à lui, progressé de 9,9% au T1-2023 au lieu de 2,6% le même trimestre de l’année précédente, fait savoir la même source.

Al Bayane

  • «Les relations avec le Maroc sont très importantes et fondamentales, notamment dans les domaines du commerce et de l’économie puisque pratiquement tous les investissements de l’Espagne sur le continent africain sont concentrés au Maroc», a fait observer le président du gouvernement espagnol. Les liens de coopération avec le Maroc sont également importants en termes de «sécurité, de lutte contre le terrorisme et contre l’immigration irrégulière». De ce fait, Sanchez a exprimé sa solidarité avec le Maroc qui lutte contre la migration irrégulière et qui est devenu un pays d’accueil.

Le Maroc a salué, mardi à Vienne, la proposition du Directeur général visant à augmenter le budget consacré à la coopération technique à 25% au cours du prochain exercice biennal 2024-2025, ainsi que les divers programmes de coopération de l’ONUDI au profit des pays à revenu intermédiaire. Le Maroc appelle « à cet égard au renforcement des mécanismes de coopération avec ces pays et à soutenir leurs stratégies respectives de relance industrielle, notamment à travers la mise en place de mécanismes efficaces et efficients pour le renforcement des coopérations Sud-Sud, Nord-Sud et triangulaire », a affirmé l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Vienne, Azzeddine Farhane, qui présentait la déclaration du Royaume lors de la 51ème Session du Conseil de développement industriel de l’Organisation (03-06 juillet).

Al Massae

  • Le président du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS), Habib El Malki, a affirmé mardi que le Conseil est engagé à accompagner la réussite de la réforme, au service de l’amélioration permanente et effective des domaines de l’éducation, de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation. S’exprimant à l’occasion d’une rencontre organisée par le CSEFRS pour présenter ses avis concernant des textes législatifs relatifs au système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, El Malki a souligné que le Conseil veut aller de l’avant, en vue d’atteindre les réformes escomptées en matière d’éducation et d’asseoir les bases d’une nouvelle école. Il a, ainsi, relevé que les avis, qui ont été approuvés par l’Assemblée générale extraordinaire, sont le résultat d’un long processus de discussions, de contributions efficaces et efficientes et d’action collective.

Bayane Al Yaoum

  • Le marché monétaire a maintenu son équilibre à la fin de la semaine dernière qui a été écourtée à l’occasion de l’Aïd Al-Adha, ressort-il de la récente note « Weekly Hebdo Taux – Fixed income » d’Attijari Global Research (AGR) couvrant la période du 23 au 28 juin. L’équilibre des taux interbancaires est resté imperturbable, en parfaite harmonie avec le taux directeur fixé à 3%, relève AGR dans cette note. Toutefois, les taux MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) ont atteint leur plus haut historique à 3% en fin de semaine, fait savoir la même source, précisant que la moyenne hebdomadaire a ainsi atteint 2,95%, en hausse de 2 points de base (pbs).

Al Alam

  • La 1ère conférence internationale sur l’hydrogène vert: production, stockage & application se tient du 6 au 8 juillet à Rabat, indique l’Université Internationale de Rabat (UIR). Cette conférence internationale, initiée sous le thème « Hydrogène Vert, Avenir Vert », intervient en étroite collaboration avec l’Université Mohammed V et entre dans le cadre projet de Recherche et Développement « H2:PSC ». La conférence vise à réunir des ingénieurs, des scientifiques et des professionnels de l’industrie du monde entier pour discuter des derniers développements dans le domaine de l’hydrogène vert, précisent les organisateurs dans un communiqué. Elle sera aussi une occasion pour discuter l’intégration de ce vecteur d’énergie dans plusieurs applications, comme le stockage solide d’hydrogène, l’automobile et la production d’ammoniac vert.

Al Ittihad alichtiraki

  • Le World Travel Market (WTM), rendez-vous incontournable du tourisme mondial, a annoncé, lundi, que le Maroc sera un partenaire principal (Premier Partner) de l’édition 2023, qui se tiendra du 6 au 8 novembre prochain à Londres. Le Maroc sera ainsi à l’honneur lors de l’un des principaux salons du tourisme au monde, où l’année dernière déjà, il avait remporté le prix du « Best Stand Design », grâce à son pavillon inédit qui s’est distingué par sa conception et sa superficie record de 630m2. L’annonce de ce partenariat intervient alors que le Maroc connaît une croissance de son activité touristique, fait savoir le WTM dans un communiqué, précisant que le Royaume vise à doubler le nombre de touristes entrants, pour atteindre 26 millions d’ici 2030.

Al Ahdat Al Maghribia

  • Les éléments d’une patrouille de police relevant du district de police de Salé ont été contraints, dans les premières heures de la matinée de mardi, d’utiliser leurs armes de service lors d’une intervention sécuritaire visant à mettre hors d’état de nuire un individu âgé de 35 ans, aux antécédents judiciaires, qui était dans un état anormal et mettait en danger la vie des éléments de police à l’aide de l’arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le suspect a opposé une violente résistance aux éléments de police, qu’il a mis en grave danger sous la menace de l’arme blanche, ce qui a contraint un inspecteur de police et un gardien de la paix de la patrouille à faire usage de leurs armes de service pour lancer des tirs de sommation, avant de toucher le mis en cause qui est décédé après son transfert à l’hôpital, poursuit le communiqué.

Assahra Almaghribia

  • Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a reçu, lundi à Tricase, dans le sud de l’Italie, une médaille d’honneur du Centre International de Hautes Études Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM), lors d’une cérémonie spéciale organisée à l’occasion de la 153ème réunion de son Conseil d’Administration. Sadiki a été distingué pour son « leadership visionnaire et son engagement tout au long de son mandat pour la période 2019-2023 », et aussi « pour avoir joué un rôle important dans l’amélioration de la gouvernance du centre ». Il a ‘’porté les messages clés du CIHEAM en Méditerranée et à l’international et mis au profit du Centre son expertise et sa connaissance du secteur agro-alimentaire’’.
- Advertisment -