vendredi 24 mai 2024

Aiï Meloul: un policier contraint d’user de son arme pour interpeller un repris de justice

-

Un fonctionnaire de police exerçant à la brigade anti-gangs, relevant de la préfecture de police d’Agadir, a été contraint d’utiliser son arme de service, lors d’une intervention sécuritaire mardi soir à Aït Melloul, pour interpeller un repris de justice de 24 ans, faisant l’objet d’un mandat de recherche à l’échelle nationale pour son implication présumée dans une affaire de vol avec coups et blessures à l’arme blanche, apprend-on de source sécuritaire.

Les éléments de la police judiciaire d’Aït Melloul, appuyés par une brigade anti-gangs, sont intervenus au quartier « Al-Mazar » pour interpeller le mis en cause, recherché pour avoir infligé à une victime des coups et blessures à l’arme blanche et volé sa moto, des faits criminels enregistrés dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, précise la même source..

Lors de cette intervention, un des compagnons du prévenu a entravé les procédures de contrôle et d’interpellation et opposé aux éléments de la police une résistance violente et une menace sérieuse à l’arme blanche, ce qui a contraint un fonctionnaire de la police à user de son arme de service pour tirer une balle de sommation ayant permis de neutraliser le danger émanant de cette agression et la saisie des armes blanches utilisées.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et de déterminer les actes criminels qui lui sont reprochés, fait savoir la même source, ajoutant que les recherches se poursuivent pour arrêter le deuxième prévenu.

- Advertisment -