mercredi 22 mai 2024

Quelle est la différence entre un compte à vue, un compte d’épargne et un compte collectif?

-

À l’ouverture d’un compte auprès d’une banque, trois types de comptes sont proposés aux clients, dont les plus courants sont le compte à vue, le compte d’épargne et le compte collectif.

Quelles sont les caractéristiques de chacun d’entre eux et quelles sont leurs différences ? Bank Al-Maghrib (BAM) répond :

Le compte bancaire est un moyen ou instrument permettant d’enregistrer l’ensemble des opérations effectuées entre la banque et son client au débit et au crédit du compte.

Il permet à son titulaire de déposer de l’argent dans une banque et de le retirer grâce aux moyens de paiement délivrés (chèques, cartes bancaires…). Le compte bancaire fait l’objet d’une convention écrite signée entre le client et sa banque, appelée « convention de compte », qui décrit les engagements des deux parties et fixe les conditions de fonctionnement du compte.

Il existe différents types de comptes bancaires, dont les plus courants sont : le « compte à vue », le « compte d’épargne » et le « compte collectif ».

Qu’est-ce qu’un compte à vue ?

Le compte à vue, communément appelé « compte courant », est un compte bancaire qui permet au client de déposer son argent, d’obtenir des moyens de paiement et de gérer ses entrées et sorties d’argent.

Le compte à vue peut être ouvert auprès d’une agence bancaire ou, sous certaines conditions, en ligne.

Les opérations réalisées sur le compte à vue sur une période donnée, qu’elles soient au crédit (entrées) ou au débit (sorties), sont inscrites sur un « relevé de compte bancaire » ou « extrait de compte » avec la mention du « solde du compte bancaire » au mois précédent et le nouveau solde à la date d’arrêté du relevé.

Le compte à vue prend fin par la volonté de l’une des parties, sans préavis, lorsque l’initiative de la rupture a été prise par le client, et sous réserve du préavis de 60 jours lorsque la banque a pris l’initiative de la rupture. Le compte est également clôturé par le décès, l’incapacité, le redressement ou la liquidation judiciaire du client.

Qu’est-ce qu’un compte collectif ?

Un compte collectif est un compte bancaire ouvert au nom de plusieurs titulaires qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Il est généralement utilisé pour la gestion des dépenses communes au sein d’un ménage ou d’une entreprise.

On distingue d’une part, le « compte indivis » qui est ouvert au nom de plusieurs titulaires qui sont appelés les indivisaires et dont le fonctionnement nécessite la signature de l’ensemble des indivisaires (sauf mandataire commun) et le « compte joint », d’autre part, ouvert au nom de plusieurs personnes et permettant à chacun des cotitulaires de faire fonctionner seul le compte, comme s’il était le seul titulaire.

Les comptes collectifs peuvent être ouverts dans une banque, et peuvent donner lieu à des frais périodiques ou des frais de transaction. Les titulaires d’un compte collectif peuvent accéder aux fonds logés dans le compte et réaliser des transactions généralement par le biais de cartes de débit, de chèques ou de virements bancaires. Les titulaires peuvent fixer des limites de dépenses à ne pas dépasser par les cotitulaires ou exiger l’autorisation des cotitulaires pour contrôler les mouvements sur le compte.

Il convient de noter que les comptes collectifs impliquent une solidarité active et passive tant vis-à-vis de la banque que des tiers, dépendamment de la nature du compte collectif (joint ou indivis). Ce qui signifie que chaque titulaire est responsable de toutes les transactions effectuées sur le compte, même si elles ont été effectuées par un autre titulaire. Il est donc essentiel pour les titulaires de bien comprendre les modalités de fonctionnement du compte collectif et de communiquer clairement entre cotitulaires pour éviter les malentendus ou les désaccords.

En cas de découvert ou de difficulté de paiement, l’établissement bancaire s’adresse à l’ensemble des cotitulaires pour exiger la régularisation de la situation.

Qu’est-ce qu’un compte d’épargne ?

Un compte d’épargne est un type de compte bancaire qui permet à un titulaire de déposer de l’argent en vue de le faire fructifier, sur la base d’un taux d’intérêt, calculé sur l’argent déposé. Contrairement à un compte courant, qui est utilisé pour les transactions financières régulières, un compte épargne, comme son nom l’indique, est généralement destiné à mettre de l’argent de côté.

Le compte épargne peut prendre la forme d’un compte sur carnet ou d’un compte à terme. A noter que le « compte sur carnet » ne peut concerner que la personne physique. Ce compte permet à son titulaire de déposer de l’argent tout en bénéficiant d’une rémunération calculée sur la base du solde moyen du compte avec un plafond de 400.000 dirhams. Les transactions sur ce compte sont souvent enregistrées dans un petit carnet fourni par la banque. L’argent peut être déposé et retiré librement, sans aucune contrainte de durée ou de montant, permettant au détenteur du compte de bénéficier d’une grande flexibilité pour gérer son argent.

Quant au compte à terme, il se distingue du compte sur carnet, par le fait que l’argent est bloqué pour une durée fixée à l’avance. Pendant la période du blocage correspondant à une durée allant de 1 à 12 mois, le détenteur ne peut pas disposer de son argent comme il l’entend qu’après la fin de la durée du blocage.

- Advertisment -