lundi 20 mai 2024

Huiles essentielles, coco, ail ou basilic : Comment éloigner les moustiques sans produits chimiques

-

L’été, le soleil, et les moustiques, qui viennent toujours tout gâcher. Et ces nuits où l’on redoute d’éteindre la lumière de peur d’entendre un vrombissement aigu alors qu’on est sur le point de s’endormir. Les répulsifs, souvent à base de DEET, un produit chimique utilisé dans les insecticides, peuvent être toxiques et provoquer des irritations de la peau et des yeux, comme le révèle une étude publiée dans la revue Biomed Central Biology. Mais pas de panique, il existe des solutions naturelles et efficaces pour éloigner ces petites bêtes qui en plus d’être responsables de démangeaisons, sont vecteurs de virus parfois mortels. Voici trois solutions naturelles à adopter pour être plus tranquille cet été.

Un savon parfumé à la noix de coco

Selon une étude de chercheurs américains publiée en mai 2023, certains parfums auraient un effet sur les moustiques. Ces recherches ont démontré que les savons aux parfums de fleurs (magnolia, jasmin, lilas ou rose notamment) attireraient les moustiques qui, contrairement aux idées reçues, ne se nourrissent pas que de notre sang, mais aussi du nectar ou du pollen de ces fleurs. Les insectes confondraient alors la peau parfumée avec les fleurs. En revanche, les scientifiques ont constaté que des savons parfumés à la noix de coco permettraient d’éloigner l’affreuse bestiole.

Les huiles essentielles

Mélangées à de l’huile végétale pour une application cutanée, en roll-on, en diffuseur ou en spray, certaines huiles essentielles grâce à leur forte odeur agissent comme répulsif contre les moustiques. C’est notamment le cas de l’huile essentielle de citronnelle, de lavande, de menthe poivrée, de clou de girofle et de géranium. L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est également une bonne solution pour éviter les piqûres. Cette dernière est également un anti-inflammatoire, antidouleur et antifongique. Il est toutefois déconseillé de les utiliser au cours des trois premiers mois de grossesse, ainsi que chez les enfants âgés de moins de 6 ans, et les mélanges ne doivent pas être appliqués avant une exposition au soleil.

Le basilic

Le basilic serait aussi un bon antimoustique, car ces derniers détestent tout simplement l’odeur ! L’astuce est donc de placer des pots de basilic frais dans différentes pièces ou au bord des fenêtres (plutôt que d’en consommer à outrance). A noter que cette plante aromatique est également connue pour ses propriétés antiseptiques, frotter la feuille sur sa peau permet donc d’apaiser les démangeaisons.

Le vinaigre et l’ail

Moins agréables, mais tout aussi efficaces, le vinaigre et l’ail sont des répulsifs à moustiques naturels. Placer un verre de vinaigre ou une gousse d’ail sur les rebords de vos fenêtres peut les décourager ! Vous pouvez aussi laisser macérer des gousses d’ail dans de l’eau chaude pendant plusieurs heures avant de le diffuser dans la pièce.

- Advertisment -