mardi 21 mai 2024

Ministre britannique: Le Royaume-Uni « déterminé » à renforcer ses échanges avec le Maroc

-

Le Royaume-Uni est « déterminé » à renforcer ses échanges commerciaux avec le Maroc qui ont presque doublé durant l’année écoulée, a affirmé, jeudi, le ministre d’État britannique chargé des Affaires et du Commerce, Nigel Huddleston.

En 2022, nous avons réalisé des échanges bilatéraux d’une valeur de 3,1 milliards de livres sterling, soit une augmentation de près de 50% par rapport à 2021, a indiqué le responsable britannique, assurant que Londres utilise l’accord d’association avec le Maroc pour « stimuler encore davantage ces échanges ».
Dans une adresse au Parlement britannique, M. Huddleston a rappelé que lors de sa visite au Royaume en février, il a examiné avec son homologue les moyens de maximiser les échanges, notamment en supprimant les obstacles dans des domaines prioritaires tels que l’éducation, les énergies renouvelables et les infrastructures.
« Nous aidons également les entreprises britanniques à tirer parti des opportunités considérables qui se présentent au Maroc, notamment grâce aux 4,5 milliards de livres sterling de financement » disponibles via programme de financement de l’économie, a-t-il conclu.
L’Accord d’association entre le Maroc et le Royaume-Uni, signé à Londres le 26 octobre 2019, est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2021.
Il restitue, dans le contexte des relations bilatérales, l’ensemble des effets que les deux pays s’accordaient, mutuellement, dans le cadre de l’Accord d’association Maroc-UE. Il assure, ainsi, la continuité des échanges entre le Maroc et le Royaume-Uni après le 31 décembre 2020.

- Advertisment -