lundi 20 mai 2024

Les pèlerins entament le rituel de la lapidation au premier jour de l’Aïd Al-Adha

-

Les pèlerins ont commencé, dès l’aube ce mercredi, qui coïncide avec le 1er jour de l’Aïd Al Adha, à accomplir le rituel de la lapidation des stèles au niveau du site de Mina, par le lancement des sept cailloux de « Jamrat Al-Aqaba ».

Les visiteurs des Lieux-Saints de l’Islam ont accompli cette dernière étape majeure du Hajj en toute fluidité, sans encombrements ni bousculades, bénéficiant ainsi de tous les services de sécurité, de santé et d’urgence, fournis par les départements gouvernementaux mobilisés à cet effet.

Après cet acte, également appelé « lapidation du diable », les pèlerins procèdent au rasage et à la coupe de leurs cheveux, puis au sacrifice du « Hady » de l’Aïd Al-Adha. Ils effectueront ensuite le « Tawaf al-ifadha », après quoi ils retournent à Mina pour y passer la nuit pour le reste des jours de « Tachriq ».

Les pèlerins avaient passé la nuit à Muzdalifa après avoir accompli, dans un climat de piété et de recueillement, le « woqouf » au Mont Arafat, principal rite du Hajj.

Selon l’Autorité des statistiques d’Arabie saoudite, le Hajj a attiré cette année plus de 1,8 million de fidèles.

- Advertisment -