lundi 20 mai 2024

CAN U23 : ces jeunes pépites appelées à briller au Maroc

-

La Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans, qui s’ouvre ce samedi à Rabat, est l’occasion propice pour de jeunes talents africains de s’illustrer et conduire leurs sélections aux prochaines Jeux olympiques (Paris-2024).

A la tête de ces pépites à suivre, figurent les milieu de terrain et attaquant de la sélection marocaine, Bilal El Khannous et Abdessamad Ezzalzouli.

En effet, ces deux grands espoirs du football marocain et africain, qui ont pris part à l’épopée des Lions de l’Atlas lors de la dernière Coupe du monde au Qatar, auront la lourde tâche d’amener l’équipe nationale au sacre final dans ce tournoi qui se disputera à Rabat et Tanger.

Non convoqués par le sélectionneur national Walid Regragui pour les deux derniers matches face au Cap-Vert et l’Afrique du Sud, ces deux joueurs seront l’arme redoutable de la ligne offensive de l’équipe olympique marocaine, qui comprend d’autres joueurs au talent indiscutable, à l’image de Benjamin Bouchouari, Hamza Igamane ou encore Amir Richardson, milieu de terrain de Le Havre. Ce dernier reste, en fait, sur une magnifique saison en Ligue 2 où il a signé 3 buts et livrés 4 passes décisives en 34 matchs, contribuant ainsi à l’ascension de Le Havre en Ligue 1.

El Khannouss, qui fait les beaux jours du club belge de Genk et Ezzalzouli, qui a contribué à de nombreuses victoires en Liga d’Osasuna, seront certainement un poison pour les défenses adverses des Lionceaux de l’Atlas, qui évolueront dans le groupe A aux côtés de la Guinée, du Ghana et de la RD Congo.

L’équipe nationale olympique (U23) a participé pour la première fois aux Jeux olympiques en 1960 à Rome, puis ensuite à Munich 1972, Los Angeles 1984, Barcelone 1992, Sydney 2000, Athènes 2004 et Londres 2012. Elle a été absente des deux dernières éditions à Rio de Janeiro en 2016 et à Tokyo en 2020.

D’autres stars africaines seront également à suivre lors de cette compétition, à l’image de l’attaquant ghanéen Kamaldeen Sulemana, qui évolue en Angleterre à Southampton et qui a été capé à plusieurs reprises avec les Blacks Stars.

De son côté, l’Egypte, tenante du titre, va compter sur des joueurs talentueux tels qu’Ahmed Kouka (Alanyaspor/Turquie) et Mohamed Ashraf, qui a pris part à la victoire d’Al Ahly en Ligue des champions de la CAF face au Wydad Casablanca. L’équipe égyptienne affrontera le Niger, le Mali et le Gabon dans le groupe B.

Pour sa part, le Mali peut également compter sur Boubacar Traoré, un milieu de terrain défensif qui joue avec Wolverhampton en Premier League. Le joueur de 21 ans est considéré comme l’un des espoirs les plus prometteurs du football malien. Cette saison, il a disputé 10 rencontres de Premier League (1 passe décisive) avec le club anglais.

Les trois premiers du classement de l’édition 2023 vont décrocher les trois billets pour les prochains Jeux olympiques.

À noter qu’en 2019, l’Égypte a été sacrée championne devant son public après une victoire 2-1 contre la Côte d’Ivoire en finale, après prolongation au stade international du Caire.

- Advertisment -