mardi 21 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce samedi 24 juin 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 24 juin 2023:

Le Matin

Le Maroc est disposé à accueillir la deuxième édition du Forum Néguev à la rentrée et espère que le contexte politique sera favorable, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. « Nous espérons que le contexte sera favorable à la tenue de cet événement important d’une part, mais aussi à ce qu’il produise des résultats, d’autre part », a déclaré M. Bourita lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le conseiller fédéral suisse, chef du Département fédéral des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, en visite de travail au Maroc. « Le Forum Néguev est porteur d’une idée de coopération et de dialogue, contraire à tout ce qui est action provocatrice, action unilatérale, ou bien décision portée par des radicaux des deux côtés, mais surtout du côté israélien, par rapport aux territoires arabes occupés », a indiqué le ministre.

Libération

Le Directeur Général de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a appelé jeudi à revoir le modèle hydrique marocain, qui est basé sur la dépendance aux eaux superficielles et eaux souterraines, selon une approche qui intègre le mix énergétique pour une meilleure rationalisation de l’utilisation de l’eau.Le Maroc, qui fait face à l’instar de plusieurs pays du monde et particulièrement du pourtour méditerranéen à la problématique de la rareté de l’eau, se doit de mettre en place des solutions innovantes pour le traitement de l’eau en utilisant des énergies renouvelables, a souligné El Hafidi qui intervenait à l’ouverture d’un atelier d’échange international sur « Les ressources en eaux non conventionnelles et les énergies renouvelables associées ».

Al Massae

L’UNTM a affirmé que la réalité sociale est caractérisée par une érosion du pouvoir d’achat des Marocains provoquée par une hausse sérieuse de l’indice du coût de la vie et l’augmentation excessive des prix des carburants et des produits de première nécessité. Dans un communiqué, ce syndicat a estimé que le gouvernement « a démissionné de toute initiative visant à stopper l’hémorragie continue dans les conditions sociales et économiques du pays », et « ne réagit pas aux défis de cette situation marquée par une série de tensions sociales dans un certain nombre de secteurs”. Il a mis en garde le gouvernement contre le risque de persister à affaiblir le pouvoir d’achat des citoyens, sans adopter des mesures sociales susceptibles de rééquilibrer le pouvoir d’achat et le système des prix.

Assahra almaghribia

Le Maroc est un « partenaire de premier plan » de la politique de voisinage du Conseil de l’Europe (CdE), a souligné, jeudi à Strasbourg, le Secrétaire général adjoint de l’Organisation, Bjørn Berge. Les relations institutionnelles entre les deux parties se sont particulièrement renforcées avec l’Assemblée parlementaire, le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi qu’avec le Comité des Ministres, grâce à un “solide” Partenariat de voisinage, a-t-il indiqué lors de la cérémonie de remise d’un don marocain au CdE sous forme d’une fontaine artisanale.

Al Ittihad alichtiraki

Des sénateurs colombiens ont interpellé à nouveau le ministre des Affaires étrangères de Colombie, Alvaro Leyva, au sujet des arguments juridiques qui auraient fondé la décision de rétablissement par son pays des « relations diplomatiques » avec la « rasd », considérant que la convention de Vienne de 1961 est « claire » au sujet des paramètres permettant l’établissement de relations diplomatiques et de représentations diplomatiques. Dans un « Droit de pétition » adressée mercredi à Alvaro Leyva, les trois sénateurs signataires de la missive, German Blanco, Jose Luis Perez Oyuela et Paola Holguin Moreno, ont exigé une réponse du ministre « dans un délai de cinq jours » comme le stipulent les dispositions de la Constitution et des lois de Colombie. Les trois sénateurs demandent au ministre de « fournir une réponse sur les arguments juridiques de droit interne et international, sur lesquels le ministère des Relations extérieures s’est basé pour établir des relations diplomatiques » avec la « rasd ».

Rissalat Al Oumma

Le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire, Abdellatif Hammouchi, a effectué, mercredi et jeudi, une visite de travail au Portugal à la tête d’une importante délégation sécuritaire, au cours de laquelle il a eu des entretiens avec des responsables portugais portant sur les moyens de promouvoir la coopération dans les divers domaines sécuritaires, notamment la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier. Les entretiens ont porté sur l’évaluation de la situation sécuritaire aux plans régional et international et les divers dangers et menaces qui guettent les deux rives de la Méditerranée en raison de la montée des activités terroristes, ainsi que sur les moyens d’approfondir la coopération sécuritaire bilatérale. Cette visite vient confirmer la volonté des deux parties de renforcer la coopération sécuritaire et de consolider la coordination en matière de renseignements dans le domaine de la lutte contre les menaces à la sécurité des deux pays.

- Advertisment -