lundi 20 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce mardi 20 juin 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi 20 juin 2023:

L’Opinion

  • Acheter des jours de prison, une idée qui suscite la circonspection de ceux qui s’opposent à l’introduction des amendes journalières dans la liste des peines alternatives. Bien que la mesure ne soit pas retenue dans la loi adoptée par le gouvernement, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, ne semble pas encore prêt à l’abandonner définitivement, comme il l’a fait savoir, dimanche, lors de son passage sur le plateau de 2M. Ouahbi a pris soin de rassurer sur cette mesure fortement décriée par les avocats qui craignent qu’elle ne devienne source d’impunité pour les plus nantis. Le défi de l’approbation de cette mesure incomprise et donc relativement et injustement impopulaire, semble difficile pour le ministre qui effectue les dernières retouches avant la sortie de la fameuse réforme du Code pénal, prévue pour bientôt.
  • Le Maroc a l’ambition de devenir un pôle international de production et d’exportation d’hydrogène vert. Pour y arriver, il faudrait résoudre un problème de taille: le stockage et le transport de ce gaz restent difficiles et nécessitent des investissements importants. En effet, l’hydrogène pose des problèmes particuliers pour son stockage car sa molécule est la plus légère et la plus petite parmi les gaz connus, ce qui provoque plus de fuites dans les canalisations et réservoirs. La liquéfaction de ce gaz est aussi gourmande en énergie et est compliquée. Une des solutions les plus innovantes dans le stockage de l’hydrogène, et que le Maroc devrait considérer, est le e-carburant. Il s’agit de carburant entièrement synthétique qui peut être produit en combinant du CO2 et de l’hydrogène. C’est une solution prometteuse qui a l’avantage d’utiliser les infrastructures déjà existantes pour le stockage des carburants de source fossile.
  • En soutien au projet de liaison fixe Europe-Afrique à travers le détroit de Gibraltar, l’Union Européenne a accordé son financement de faisabilité au projet de création d’une ligne ferroviaire à grande vitesse. L’Union Européenne a approuvé un financement de 2,3 millions d’euros désigné à l’étude du projet de connexion continentale entre les continents européen et africain, en signe de soutien à un projet qui est resté dans les limbes pour une quarantaine d’années. Cette liaison par le biais d’un tunnel maritime entre le Maroc et l’Espagne revêt un caractère stratégique et multidimensionnel. Le projet de connexion continentale a refait surface suite à l’assainissement des relations maroco-espagnoles et plus précisément depuis.

Le Matin

  • Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé lundi les travaux de la Commission interministérielle de la déconcentration administrative. La réunion a abouti à l’adoption de la mouture finale des représentations administratives communes et sectorielles aux niveaux régional et provincial, après avoir débattu de leur composition avec les secteurs concernés. Il a également été convenu de créer les pôles administratifs régionaux et provinciaux devant constituer des unités administratives intégrées dotées de gestion déléguée et d’attributions claires, tel que stipulé par la Charte nationale de déconcentration administrative.
  • Une batterie de mesures a été adoptée par le ministère de la Santé pour lutter contre le manque de ressources humaines dans les structures hospitalières. Ainsi, outre la création de nouvelles facultés de médecine dans toutes les régions du Royaume, le ministère prévoit de recourir à la contractualisation et à un renforcement de 20% du nombre de places pour les études de médecine.
  • Le plan d’action intégré de la feuille de route nationale pour l’éradication du travail des enfants au Maroc d’ici 2030, a été adopté, lundi à Rabat, lors d’un séminaire national tripartite organisé sous la présidence du ministre de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce plan d’action, adopté au titre de l’engagement du Royaume pour la réalisation de la cible 8.7 des Objectifs du Développement Durable (ODD), sera déposé auprès du secrétariat de l’Alliance Internationale 8.7, ce qui permettra au Royaume de confirmer son statut de pays pionnier, en matière de lutte contre le travail des enfants.

L’Economiste

  • L’arrivée de ChatGPT ne laisse personne indifférent. Les avis divergent comme cela ressort de la dernière enquête L’Economiste-Sunergia sur ce sujet. Ce robot conversationnel basé sur l’intelligence artificielle peut produire des textes semblables à ceux écrits par des humains. Si cette technologie commence à être apprivoisée à l’international, au Maroc, c’est encore balbutiant. Selon la dernière enquête L’Economiste Sunergia, seuls 16% des Marocains ont déjà entendu parler de ChatGPT. Les 84% restants ne connaissent pas cette innovation. Les résultats sont quasi-similaires chez les hommes et les femmes (18% et 14% des répondants au courant de cette technologie).
  • Les recettes fiscales affichent en ce début d’année un taux de réalisation de 42,8% à fin mai dernier par rapport aux prévisions de la loi de finances (LF) 2023, et enregistrent une hausse annuelle de 4,8%. Par nature d’impôt et de taxe, l’IS et la TVA à l’importation accusent des replis respectifs de 0,9% et de 0,7% sur une année. «Cette évolution de l’IS s’explique par la diminution du complément de régularisation de 1,1 milliard de DH et l’augmentation des restitutions de 741 millions de DH, compensées partiellement par l’amélioration des recettes issues du contrôle fiscal de 585 millions de DH et du ler acompte de 217 millions de DH», précise le ministère de l’Economie et des finances (MEF) dans sa dernière publication. Mais, suite à une augmentation des dépenses globales (+15,6 milliards de DH) plus importante que celle des recettes (+4,9), le ministère de l’Economie annonce un déficit budgétaire de près de 24,6 milliards de DH à fin mai 2023.
  • Les marchés financiers affichent les premiers signes d’une reprise tant attendue. En effet, la Bourse de Casablanca affiche sa meilleure performance mensuelle des 29 derniers mois avec un Masi et un Masi 20 en hausse respective de +4,98% et +5,31% en mai (+3,07% et +4,17% en y-t-d). Une performance qui serait principalement redevable à la publication de résultats annuels honorables pour les sociétés cotées, prouvant encore une fois la résilience des valeurs de la cote casablancaise, selon les analystes de BMCE Capital Global Research. La tendance semble se poursuivre puisque la place casablancaise a clôturé la semaine du 12 au 16 juin en forte hausse, le Masi ayant gagné 3,55% à 11.452,87 points.

Libération

  • Le quotidien chilien « El Siete » a dénoncé les graves violations des droits de l’Homme commises par le polisario dans les camps de Tindouf, au sud de l’Algérie, à l’encontre de sahraouis qui sont soumis aux plus graves formes de torture et d’humiliation de la part de leurs bourreaux et de leurs complices dans des centres de détention clandestins. Dans un article signé Arnestina Fuentes, le média chilien rapporte des témoignages obtenus par une délégation de l’ONG «Droits de l’homme sans frontières », une fondation latino-américaine de défense des droits de l’Homme, qui a visité les provinces du sud du Royaume et rencontré des victimes du polisario ayant subi des crimes atroces, au fil des ans, de la part des dirigeants du polisario.

Al Bayane

  • Le président du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS), Habib El Malki, a appelé lundi à redoubler d’efforts « pour contribuer à évaluer et à améliorer tous les projets du système d’éducation et de formation, à faciliter l’accompagnement vigilant de la réforme éducative, dans un esprit de collaboration étroite avec les parties prenantes et à soutenir les efforts visant à mettre en œuvre les propositions contenues dans la Vision stratégique et les dispositions de la Loi-cadre 51.17 ». Ces propositions s’inscrivent dans la volonté de contribuer à une réflexion participative, constructive et prospective sur l’avenir du système d’éducation et de formation, avec une logique intégrée et inclusive, basée sur la qualité, l’équité et le mérite, a-t-il ajouté à l’ouverture de la session extraordinaire du CSEFRS.

Al Massae

  • A quelques jours de l’Aïd Al Adha, l’augmentation des prix des billets de transport fait encore objet de débat au parlement. La cause: de nombreux citoyens se plaignent de la cupidité des propriétaires de moyens de transport, tels que les autocars, qui n’hésitent pas à profiter de cette période connue par une forte demande de transport pour décider des augmentations injustifiées des prix des billets. Invité à répondre à une question posée par le groupe RNI à la Chambre des représentants, le ministre chargé du Transport Mohamed Abdeljalil a souligné que les commissions créées à cet effet au niveau des provinces et des préfectures intensifient le contrôle, rappelant que lors de l’Aïd Al Adha de l’année dernière, 21 contraventions avaient été dressées à la gare routière de Casablanca.

Al Alam

  • Au total 245.109 candidats scolarisés de l’enseignement public et privé ont passé avec succès la session normale de l’examen national normalisé du baccalauréat 2023, enregistrant un taux de réussite de 59,74%, soit au même niveau des taux enregistrés avant la session de 2019, indique lundi le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports. Dans un communiqué, le ministère fait savoir que, sur les 245.109 candidats ayant passé avec succès les examens de la session normale, 142.051 sont des filles. Le nombre global des candidats qui ont obtenu le baccalauréat a augmenté de 14.000, soit 6% par rapport à la même session de 2022, alors que le nombre des candidats ayant passé l’examen a augmenté de 18% cette année en comparaison avec la session de l’année dernière, explique la même source.

Al Ittihad alichtiraki

  • L’Union générale des journalistes arabes a réitéré son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc, face aux velléités de division et de séparatisme. Dans un communiqué publié à l’issue des réunions tenues les 17 et 18 juin à Bagdad par son Secrétariat général et son Bureau permanent, l’Union a souligné que « le Plan marocain d’autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale marocaine représente le règlement politique approprié de ce conflit artificiel ». L’Union a également mis en garde contre le danger extrême que représente l’intensification des conflits, des litiges et des affrontements armés dans certains pays arabes.

Al Ahdat Al Maghribia

  • Quelque 29 412 mineurs étaient poursuivis en justice en 2022, dont 355 placés en détention préventive jusqu’à fin mai 2023. Ces chiffres dévoilés lundi par le ministre de la Justice, interpellent toutes les parties pour examiner la situation des enfants face à la loi et formuler un plan d’action national auquel doivent contribuer tous les partenaires et acteurs afin d’atteindre les objectifs escomptés. Le ministre a annoncé une tendance à simplifier un certain nombre de procédures de justice relatives aux mineurs d’une manière qui tienne compte de la vie privée des enfants, notamment en ce qui concerne la procédure d’audience, en cherchant de véritables alternatives à l’action publique et un système efficace de conversion des peines en mesures de rééducation et thérapeutiques.

Assahra Almaghribia

  • L’exercice « African Lion 2023 » traduit la vigueur du partenariat stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis au service de la paix et la stabilité face aux défis sécuritaires grandissants qui menacent la région et l’Afrique, ont souligné des experts américains à Washington. « Ce qui rend l’exercice African Lion particulièrement spéciale cette année est que le président américain, Joe Biden a alerté, le mois dernier, sur de nouvelles menaces inquiétantes dans la région, avec l’Iran qui livre des drones au +polisario+ via l’Algérie qui, à son tour, dépense des milliards de dollars pour l’achat des armes », indiquent ces spécialistes des questions stratégiques lors de l’émission “Avec le Maroc depuis Washington” diffusée dimanche sur Medi1TV.
- Advertisment -