vendredi 24 mai 2024

Coopération Sud-Sud: M. Souleymane Fall salue l’engagement constant de SM le Roi

-

Souleymane Fall, Conseiller Spécial du Président Sénégalais, Macky Sall, a salué, jeudi à Marrakech, l’engagement constant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la coopération Sud-Sud comme solution de développement de l’Afrique.
Intervenant lors du premier Forum des affaires « Morocco VIP B2B », placé sous le thème « ensemble pour la repise des affaires », M. Fall a mis en avant les efforts inlassables de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et l’engagement personnel et la volonté constante du Souverain de faire de l’Afrique un Continent « émergent », « prospère » et « uni ».
« J’ai eu l’honneur de représenter à plusieurs reprises, le président M. Macky Sall au Forum de Crans Montana à Dakhla. Dans tous les messages que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressés aux participants à cet événement, il a été question de la coopération Sud-Sud comme solution de développement de l’Afrique », a-t-il enchainé.
Dans le même sillage, le Conseiller spécial du président Sénégalais, a loué la pertinence et la noblesse de la mission du Souverain au service du progrès et de la prospérité du Continent, notant que le Maroc ne cesse de développer une dynamique en faveur de l’unification de l’Afrique.
Par ailleurs, M. Fall a tenu à rappeler que l’Afrique, dont 15 % de la population est composée de jeunes, demeure le Continent de l’avenir du monde, mettant l’accent sur les potentialités naturelles et humaines dont regorge cette partie du globe.
Après avoir passé en revue moult défis dont fait face l’Afrique, il a tenu à préciser que le grand défi que le Continent se doit de relever consiste en « la structuration des financements pour créer les conditions de l’émergence ».
Dans ce sens, il a estimé que l’Afrique a plus que jamais besoin d’investissements qui s’accommodent avec ses plans de développement.
De son côté, Mme Caroline Schwab, fondatrice et présidente du « Morocco Golden Assets-MGA » et PDG de « Be One World MENA », a relevé que la pandémie de la Covid-19 a eu pour conséquence majeure de placer l’humain au centre des préoccupations, même si « les Etats sont redevenus très nationalistes ».
Sur un autre registre, Mme Schwab a abordé les défis engendrés par cette pandémie, notamment ceux liés à la sécurité alimentaire, à la sécurité énergétique, à la sécurité de l’emploi, avant de s’attarder sur certaines solutions proposées et mises en œuvre pendant la pandémie par le club qu’elle a créé.
Dans ce contexte, elle a passé en revue les missions de « Be One World MENA », dont les fondateurs aspirent à voir tous les pays atteindre un haut niveau d’innovation.
Initié par le club VIP des Affaires Internationales « Morocco Golden Assets-MGA », géré par la société « BE1WORLD INTERNATIONAL » qui a ouvert « BE1WORLD MENA » à Rabat, la première édition du Forum « Morocco VIP B2B » se veut un rendez-vous lancé entre hommes et femmes d’affaires proactifs, désireux de contribuer à la reprise économique de la société, en coordination avec toutes les institutions afin de solutionner les projets les plus importants en cette période de changement de climat drastique, stress hydrique et situation géopolitique inquiétante.
Ce rendez-vous des affaires directes « B2B-B2C-B2G » s’assigne pour missions, entre autres, de réunir les meilleurs profils et potentiels au sein de la société, motiver les acteurs de la société les plus dynamiques et ainsi, tous ensemble, de faire face aux besoins au plus urgent : la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire, la sécurité de l’emploi, le développement de nouvelles centrales solaires et de nouvelles unités de désalinisation, de mettre en place, grâce aux experts du Maroc, d’Israël, des Etats-Unis, d’Europe et d’Asie, les nouvelles industries vertes/énergies renouvelables, et d’offrir de l’emploi et promouvoir davantage le tourisme à Marrakech, à travers un pont maritime avec Essaouira et Safi qui, à leur tour, bénéficieront de l’activité touristique de la Cité ocre.
Plusieurs thématiques d’actualité et centrales se rapportant notamment à la sécurité énergétique, au stress hydrique, à la sécurité alimentaire et à la sécurité de l’emploi, seront abordées lors de ce forum de deux jours.
Ce conclave sera l’occasion également pour l’octroi de fonds privés et de capitaux, autant aux institutions qu’aux organismes industriels et commerciaux et aux entreprises.

- Advertisment -