mercredi 22 mai 2024

Fox News met en demeure Tucker Carlson de cesser ses émissions sur Twitter

-

Fox News, chaîne de télévision américaine prisée des conservateurs, a mis en demeure son ancienne vedette Tucker Carlson de cesser de diffuser son émission sur Twitter, après son départ de l’antenne fin avril qui a fait baisser son audience, ont annoncé plusieurs médias américains.

Sur le réseau social racheté par Elon Musk, l’avocate de Tucker Carlson, Harmeet Dhillon, a réagi en assurant que son client et ami ne sera pas réduit au silence par l’extrême gauche ou par Fox News, tout en publiant l’article du site Axios qui a révélé l’information.

Contactée, Fox News n’a pas répondu dans l’immédiat.

D’après Axios et le New York Times, Fox News estime dans sa lettre à Tucker Carlson qu’il viole les termes de son contrat qui le lierait à la chaîne jusqu’en 2025, malgré son départ annoncé le 24 avril.

Deux semaines plus tard, le présentateur à la mise toujours impeccable, connu pour ses prises de position radicales et son goût pour certaines théories complotistes qui ont fait son succès sur la chaîne du groupe de Rupert Murdoch, annonçait son arrivée sur Twitter.

Depuis, il a publié deux monologues, les 6 et 8 juin, dans le même style que son émission sur Fox News, qui avait réuni en moyenne 3,3 millions de téléspectateurs en 2022, soit la meilleure audience dans la grille de soirée des chaînes d’information américaines. Le prochain épisode est prévu pour mardi, en réponse à l’inculpation de Donald Trump dans l’affaire de ses archives présidentielles.

Après son départ, Fox News a vu ses audiences décliner en mai, tout en restant devant ses concurrentes réputées plus modérées comme MSNBC et CNN. Les deux vidéos publiées par Tucker Carlson, qui compte 8,3 millions d’abonnés sur Twitter, ont été vues 115 millions de fois pour la première, 55,2 millions de fois pour la seconde.

Tucker Carlson et Fox News s’étaient séparés fin avril, une semaine après que la chaîne eut accepté de verser 787,5 millions de dollars à l’entreprise d’appareils de vote électronique Dominion Voting Systems, pour éviter un procès en diffamation sur la présidentielle de 2020.

Fox News et ses principales vedettes, dont Tucker Carlson, étaient accusées d’avoir donné du crédit à la thèse jamais prouvée que le scrutin avait été truqué en faveur de Joe Biden et au détriment de Donald Trump, avec l’aide des appareils de Dominion.

- Advertisment -