vendredi 24 mai 2024

Foot/Amical : Le match nul face au Cap-Vert est une bonne opportunité pour progresser

-

Le match nul face au Cap-Vert est une bonne opportunité pour l’équipe nationale de progresser avant la Coupe d’Afrique des nations, a indiqué lundi le sélectionneur national, Walid Regragui.

« Le match d’aujourd’hui a été difficile et nous n’avons pas pu trouver des solutions malgré les changements que nous avons apportés », a-t-il souligné en conférence de presse d’après match, ajoutant que ce nul est susceptible de permettre au groupe de revoir sa prestation et de s’améliorer en prévision des prochaines rencontres.

« A mon sens, on n’a pas été assez agressifs sur le plan offensif », a-t-il expliqué, ajoutant que le Onze national « a manqué d’intensité avec beaucoup de déchets ».

Walid Regragui a noté qu’il attend beaucoup plus des éléments nationaux lors des prochaines échéances, ajoutant que ce match a été l’occasion d’engager de nouveaux joueurs et de voir leur potentiel.

« Nous disposons de six mois pour revoir notre jeu et pour progresser », a-t-il dit, notant que « le retour des joueurs absents va revigorer notre effectif ».

« L’essentiel pour nous s’est d’être prêts pour la Coupe d’Afrique et le match contre le Cap-Vert était l’occasion de voir de nouveaux joueurs et d’essayer beaucoup de nouvelles choses », a déclaré le sélectionneur national, rappelant que le match intervient en fin de saison, ce qui a affecté la fraîcheur des joueurs, en particulier ceux évoluant en Europe comme Amrabat et Hakimi.

Pour sa part, le sélectionneur du Cap-Vert, Pedro Brito a indiqué que « le match était difficile face au Maroc, mais nous avons réussi à bien gérer la rencontre contre une équipe qui a bien joué ».

« Je pense que le Maroc dispose d’une très grande équipe, en témoigne sa prestation en Coupe du monde. Nous sommes fiers d’avoir pu jouer ici au Maroc », a-t-il souligné, ajoutant que son schéma tactique a privilégié les contre-attaques pour tenter de déstabiliser la défense marocaine.

« Le Maroc nous a donné du fil à retordre notamment en défense, mais il nous a montré qu’on peut être menaçants sur des actions en contre-attaques », a expliqué le coach cap-verdien, notant toutefois que son équipe n’a « malheureusement pas pu concrétiser ses occasions en buts ».

- Advertisment -