mercredi 19 juin 2024

Respect des droits :La Gendarmerie royale engagée dans les efforts de renforcement du travail de la PJ

-

L’institution de la Gendarmerie royale est engagée dans les efforts visant à renforcer le travail de la police judiciaire et l’efficacité des enquêtes pénales dans le plein respect des droits et libertés, a affirmé le directeur de l’Ecole royale de gendarmerie à Marrakech, le général de brigade Driss Amejrar.

Intervenant, mercredi à Fès, à l’ouverture des sessions de formation au profit des responsables judiciaires et ceux de la police judiciaire sur le thème «la justice pénale et ses mécanismes d’amélioration entre les exigences d’efficacité et le renforcement des valeurs et éthique professionnelles», a salué l’engagement des institutions judiciaires et des services de sécurité pour accroître la performance des missions de la police judiciaire, conformément aux dispositions de la Constitution du Royaume et des conventions internationales.

Le général de brigade Amejrar a ajouté que le choix du thème de ces formations, qui touchent à la conduite des investigations criminelles, au renforcement de la communication et de l’éthique, contribuera inévitablement à atteindre l’efficacité judiciaire escomptée dans la gestion des enquêtes criminelles, en particulier dans un contexte international caractérisé par le développement de la criminalité et son recours aux moyens technologiques modernes.

Il a également passé en revue les efforts du Commandement de la gendarmerie royale pour rester au diapason des évolutions technologiques et techniques dans ce domaine, en s’efforçant de moderniser ses instituts et en les dotant des équipements et techniques modernes, en plus de la mise à niveau des cadres et techniciens à travers un ensemble de programmes et d’ateliers de formation organisés aux niveaux national et international.

Le directeur de l’Ecole royale de gendarmerie à Marrakech a souligné, dans ce contexte, le souci constant du Commandement de la gendarmerie royale de renforcer les mécanismes de moralisation du service public par la mise en place d’organes de contrôle et d’inspection à tous les niveaux de responsabilité et en faisant en sorte que le code de conduite et d’éthique soit l’un des principaux mécanismes pour consolider les principes d’intégrité, de moralité, de responsabilité et d’engagement.

Il a relevé que le Commandement de la gendarmerie royale ne ménage aucun effort pour mettre les ressources et les compétences nécessaires à la disposition des officiers de la police judiciaire en vue d’exercer leurs fonctions dans les meilleures conditions.

Cette session de formation, qui se tient du 24 au 26 mai courant, est organisée en partenariat avec la Direction Générale de la Sûreté Nationale et le Commandement de la Gendarmerie Royale. Elle est la première d’une série de sessions de formation qui seront organisées à travers plusieurs régions du Royaume au profit de plus de 1.000 participants dont des juges d’instruction et des officiers de la Police judiciaire.

Les participants à cette session se pencheront sur des sujets traitant de thématiques portant, entre autres, sur la justice pénale et les exigences de l’efficacité et le renforcement des valeurs et de l’éthique professionnelles, les enquêtes criminelles, la cadre juridique et institutionnel des procédures pratiques relatives aux avis de recherche.

- Advertisment -