mercredi 19 juin 2024

Constante sollicitude royale pour les FAR

-

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier, Moulay El Hassan, a présidé, vendredi au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres consacré à l’approbation de projets de décrets concernant le domaine militaire et nombre de conventions internationales, indique un communiqué du porte-parole du Palais Royal, M. Abdelhak El Mrini.

En consécration de la Haute Sollicitude dont Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, que Dieu L’assiste, ne cesse d’entourer les membres des Forces Armées Royales dans différents domaines, notamment à travers une formation moderne et une qualification continue permettant à l’ensemble de leurs composantes de bien accomplir leur devoir, le Souverain a approuvé les projets de décrets suivants :
– Un projet de décret relatif à l’organisation de l’Ecole Royale Interarmées d’administration, qui concerne la formation dans les domaines administratif et financier, réservée aux officiers lauréats des différents établissements de formation relevant des Forces Armées Royales et au personnel de l’Administration de la Défense Nationale, ainsi qu’aux officiers militaires de pays étrangers frères et amis. Les lauréats de cette École obtiendront le diplôme de Master en administration et finances, ainsi que le diplôme d’Intendant militaire pour les officiers.
– Un projet de décret modifiant et complétant le décret relatif à l’organisation de l’Ecole Royale de l’Air, visant à répondre aux besoins des Forces Royales Air en ressources humaines, en permettant d’étendre l’accès à la 1ère année du cycle de la licence en aéronautique aux titulaires du baccalauréat (section-sciences expérimentales, filière-sciences physiques) et ce à l’instar des titulaires du baccalauréat section-sciences mathématiques.
– Un projet de décret modifiant et complétant le décret relatif à l’organisation de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation civile. Ce texte stipule que les étudiants de cette Académie, dans les spécialités « Contrôle de la navigation aérienne » et « Sécurité électronique du trafic aérien », bénéficient de la formation militaire, vu l’importance et la sensibilité des métiers des lauréats de ces deux spécialités et ce, à l’instar des lauréats d’autres établissements d’enseignement nationaux, qui bénéficient de ce genre de formation à effet positif dans la consécration et la consolidation des règles de discipline constante dans l’accomplissement de leurs missions

- Advertisment -