vendredi 23 février 2024

Maroc-Algérie : le match de la revanche

-

Le derby entre l’Algérie et le Maroc s’annonce explosif. Les deux équipes vont s’affronter mercredi soir en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans, dans un match qui promet d’être très disputé et qui sera surtout marqué par l’enjeu de la revanche. En effet, les Algériens avaient remporté la victoire face aux Marocains aux tirs au but lors de la finale de la Coupe arabe des moins de 17 ans l’année dernière.

Le sélectionneur marocain Said Chiba a affirmé que son équipe n’était pas là pour prendre sa revanche et qu’elle se concentrait uniquement sur sa performance sur le terrain.

« Nous ne cherchons pas à prendre notre revanche. Nous sommes simplement prêts à jouer et à tout donner pour obtenir une place pour la Coupe du monde. La défaite précédente ne nous affecte en rien », a déclaré Chiba, ajoutant que « Ce sera un match différent pour les deux équipes, avec de nouveaux joueurs, de nouvelles tactiques et de nouvelles idées. Nous aborderons le match avec une approche différente.»

Malgré une défaite lors de leur dernier match contre la Zambie, le Maroc a terminé en tête du groupe B avec deux victoires face au Nigeria et à l’Afrique du Sud. Chiba a expliqué que cela n’affectait pas leur moral et leur préparation pour le match contre l’Algérie.

«Cela n’a absolument aucun impact, car nous avons effectué de nombreux changements dans l’équipe pour donner leur chance à tous les joueurs. Nous avons travaillé sur l’aspect mental des joueurs, qui est crucial à cet âge », a-t-il précisé.

Pour Adam Hanin, le match serait difficile, mais l’équipe était prête à exploiter les faiblesses de l’équipe adverse.

« Nous avons étudié leurs matchs et identifié certaines faiblesses que nous pourrons exploiter. Nous sommes prêts pour le match. Nous jouerons en nous appuyant sur nos forces et notre plan de jeu, et nous espérons décrocher notre ticket pour la Coupe du monde », a ajouté le joueur du FUS.

Chiba a également souligné que la foule nombreuse attendue au stade Mohamed Hamlaoui de Constantine ne les inquiétait pas, bien au contraire. Selon lui, cela pourrait jouer en leur faveur en mettant la pression sur l’équipe algérienne.

- Advertisment -