vendredi 21 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 19 avril 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi 19 avril 2023:

L’Économiste

Valeur aujourd’hui, des secteurs vitaux vivent de l’emballage et du conditionnement, notamment l’industrie pharmaceutique ou encore les pièces de rechange et composants de l’industrie automobile, le trading/commerce…«L’emballage est incontournable pour développer la sécurité alimentaire et les produits de la santé, tant sur le marché local qu’à l’export» , tient à préciser Mounir El Bari, président de la Fédération des industries forestières, des arts graphiques et de l’emballage (FIFAGE). C’était lors d’un panel de la journée nationale de l’industrie, tenue récemment à Casablanca. Les professionnels de l’emballage au Maroc sont plus que jamais appelés à relever de nombreux défis. A leur tête, l’adoption d’une stratégie de packaging moins coûteuse et plus vertueuse, la décarbonation, la montée en gamme et en compétitivité et le respect des standards mondiaux…

Le Matin

Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, a indiqué mardi à la Chambre des représentants que son département plancherait actuellement sur l’élaboration d’une stratégie nationale pour la santé mentale qui s’étalera sur la période allant de 2024 à 2030 et permettra de pallier les insuffisances que connaît le secteur, notamment le manque de structures d’accueil et la pénurie des ressources humaines. Le but est de pouvoir prendre en charge un nombre de plus en plus important de Marocains souffrant de troubles mentaux et qui dépasse aujourd’hui la barre de 9,6 millions de Marocains. Le secteur compte 343 psychiatres, répartis sur les secteurs privé et public, soit un médecin pour 100.000 habitants, alors que l’Organisation mondiale de la santé préconise un taux de couverture de 1,7 médecin pour 100.000 habitants.

Les Inspirations Éco

Pour la célébration en fin de semaine de l’Aïd al Fitr, la principale crainte pour les pères de famille, c’est la hausse des prix des principaux aliments destinés à la préparation des plats concoctés à cette occasion. S’il y a une abondance de l’offre de la viande rouge, les prix ne seront pas à la portée du pouvoir d’achat de tous les ménages. Les professionnels indiquent qu’ils devraient connaître une «légère» hausse de 10% par rapport à l’année dernière. Après une brève accalmie durant Ramadan, le kilo de poulet est passé de 18 DH à 25 dans plusieurs marchés. Par ailleurs, le peu de poisson disponible sur le marché demeure hors de prix. À titre d’exemple, la sardine se vend actuellement entre 15 et 25 DH/kg dans les grandes villes comme Casablanca et à Rabat contre moins de 10 DH habituellement. Quant au merlan, il faut débourser entre 60 et 100 DH/kg.

L’Opinion

Depuis la signature de l’accord d’association en 2019, le commerce maroco-britannique s’est développé de façon fulgurante. L’agriculture demeure le noyau dur de cet essor commercial, sachant que le Maroc est parvenu, en l’espace de quelques années, à devenir un fournisseur majeur de légumes à la Grande-Bretagne. Raison pour laquelle le gouvernement britannique concentre ses efforts sur le marché marocain, perçu comme une source d’approvisionnement complémentaire. Invité ď’honneur au Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), le Royaume-Uni compte saisir cette occasion pour booster sa coopération agricole avec le Maroc et propose d’accompagner techniquement et financièrement les agriculteurs marocains. Une aide qui tombe juste dans un contexte où les aléas climatiques pèsent lourdement sur notre pays.

Al Bayane

Une master class virtuelle donnée depuis la capitale chilienne Santiago a souligné le leadership mondial du Maroc dans le domaine de la promotion de la paix et de la sécurité. Lors de cette master class intitulée « Maroc : la culture de la paix et le leadership de SM le Roi Mohammed VI », l’ambassadrice du Maroc, Kenza El Ghali, a mis en avant l’engagement du Royaume en matière de promotion de la paix et la sécurité et de lutte contre tous les types de violence et de terrorisme, des efforts qui érigent le Maroc en leader mondial dans ce domaine. La lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la délinquance sont autant de sujets qui suscitent la préoccupation à travers le monde, a-t-elle ajouté.

Libération

La 20e Exposition internationale de l’industrie automobile de Shanghai (Auto Shanghai 2023) s’est ouverte mardi dans cette métropole située à l’est de la Chine, avec la participation de plusieurs pays dont le Maroc. Un stand marocain a été inauguré à cette occasion par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques, Mohcine Jazouli, qui conduit un roadshow en Chine, accompagné par le directeur général de L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), Ali Seddiki. Le pavillon présente les atouts qui font du Maroc une destination de choix pour les industriels du secteur de l’automobile.

Al Alam

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a tenu une réunion avec les professionnels de la filière des viandes rouges représentés dans la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges (FIVIAR). Tenue aussi avec des représentants de la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’Association Nationale des éleveurs Ovins et Caprins, de la Fédération Interprofessionnelle du secteur laitier et de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, cette réunion, qui a été l’occasion de s’enquérir des préparatifs pour l’Aid Al Adha, a permis de constater le bon état sanitaire du cheptel, grâce aux efforts entrepris par l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) en matière de contrôle sanitaire permanent du cheptel national et sa protection contre les maladies animales contagieuses, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

- Advertisment -