vendredi 14 juin 2024

La Knesset célèbre la la Mimouna, fête traditionnelle des juifs marocains

-

La Knesset israélienne a connu un événement historique mercredi soir avec la célébration de la Mimouna, une fête traditionnelle des juifs marocains qui a été accueillie pour la première fois de son histoire en son sein. Cette cérémonie célèbre le retour à la consommation du pain levé (Hametz), qui était interdit pendant toute la semaine de Pâques.

À cette occasion, une grande tente marocaine traditionnelle a été dressée sur la place de la Knesset, ornée de meubles marocains traditionnels et décorée de grandes tables dressées pour les plats que les familles juives de Fès avaient l’habitude de servir.

La plupart de ces plats sont à base de pâte levée. La cérémonie, qui était présidée par le président de la Knesset, Amir Ohana, aux origines rbaties, a rassemblé plusieurs ministres, députés, hauts fonctionnaires, leurs familles et des centaines de citoyens.

Les invités ont tenu à porter des vêtements traditionnels tels que le Kaftan, la Djellaba et la Fouqiah, ainsi que le Tarbouch, tandis que des groupes locaux ont interprété les chants traditionnels marocains les plus célèbres, dont certains issus du répertoire juif.

Amir Ohana, le premier président de la Knesset d’origine marocaine, a déclaré dans un communiqué annonçant l’organisation de cette fête populaire à la Knesset : « Quand j’étais enfant, j’ai toujours aimé célébrer la Mimouna, la chaleur, les sons et les goûts. La tenue de cette cérémonie à la Knesset aujourd’hui pour tous les citoyens d’Israël me remplit de bonheur. En tant que premier président de la Knesset d’origine marocaine, je me réjouis de cette opportunité d’apporter des sons et des couleurs qui n’existaient pas auparavant ».

- Advertisment -