vendredi 12 avril 2024

Scandale Benhamad-Nejjar: le MUR réintègre le couple de la plage Mansouria

-

Le mouvement Unicité et Réforme (MUR) a décidé de lever le gel de l’adhésion d’Omar Benhamad et Fatema Nejjar. Les deux vice-présidents au cœur d’un scandale d’adultère en 2016 sont ainsi de retour au sein des instances exécutives du mouvement.

Le gel de l’adhésion des vice-présidents du Mouvement unicité et réforme (MUR) Omar Benhamad et Fatema Nejjar a été levé. C’est ce qu’a confirmé Abderrahim Cheikhi, le président du MUR dans une interview télévisée sur la chaîne londonienne Al Magharibia.

Le patron de l’aile idéologique du PJD a précisé que cette levée date d’il y a cinq mois. « Fatema Nejjar et Omar Benhamad ont été suspendus des instances exécutives tout en restant membres du MUR. Il y a cinq mois, les instances dirigeantes du mouvement ont voté pour la levée du gel », indique Abderrahim Cheikh dans une déclaration au site le360 qui a rapporté.

Il est à rappeler que, le MUR avait décidé, après le scandale, de suspendre temporairement les tourtereaux amoureux, Omar Benhamad et Fatima Nejjar des instances du MUR. Dans un communiqué Abderrahim Chikhi, le président du Mouvement Unicité et Réforme (MUR) avait alors annoncé la destitution de Benhamad et accepté la démission de Nejjar du bureau exécutif du mouvement.

« En fonction de l’article 40 du règlement interne du mouvement, et après avoir tenu une réunion entre le président du mouvement et d’autres membres du bureau exécutif, il a été décidé d’accepter la démission de Mme Fatima Nejjar et de renvoyer Moulay Omar Benhamad du bureau exécutif « , avait indiqué le même communiqué.

Les deux membres MUR, bras idéologique pure et dur du PJD, sont accusés « d’adultère »Dans une déposition à la police, ils avaient alors déclaré qu’ils avaient contracté un mariage coutumier. Pour éviter la prison, le couple avait officialisé son union la veille de sa comparution devant le tribunal. Le MUR a nié avoir été au courant du « Zaouaj orfi »  (mariage conventionnel) de ses deux cadres, comme l’avait prétendu Benhamad. Le MUR avait aussi précisé qu’il y avait « un projet de mariage » entre les deux amants mais « il a été voué à l’échec en raison du refus des enfants de Fatima Najjar ».

 

A noter que  cette affaire remonte au samedi 20 août 2016, quand des éléments de la police judiciaire  ont surpris les deux dirigeants du MUR dans situation « suspecte » à bord d’une voiture dans un coin discret à l’aube près d’une plage de Mansouria, à Mohamedia.

 


 

- Advertisment -