jeudi 20 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 29 mars 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi 28 mars 2023:

L’Opinion

  • Trois ans se sont écoulés depuis que les Forces Armées Royales ont coupé court le 13 novembre 2020 aux agressions des milices du Polisario, grâce à leur intervention salvatrice qui a permis de restaurer le trafic habituel entre le Maroc et la Mauritanie et de sécuriser la zone. Depuis lors, l’activité a repris son cours normal et a même connu une nette évolution. C’est dans ce sillage que l’Administration des Douanes et des Impôts Indirects (ADII) et le ministère de l’Industrie et du Commerce viennent de publier une circulaire conjointe, en vue de mettre à jour la procédure de contrôle des produits industriels au niveau du poste frontalier d’El Guergarate, dans le souci d’assurer une plus grande protection du consommateur.
  • Après une hausse de 50 à 900 centimes fin 2022, les prix du lait n’ont pas suivi l’inflation généralisée qui concerne la quasi-totalité des produits alimentaires avant même le début de ramadan. Cela, grâce à l’action conjuguée du gouvernement et des professionnels de la filière laitière. Une filière qui fait état d’une baisse de 20% du cheptel et du lait, en raison des impacts de la crise du Covid, mais aussi de la guerre en Ukraine et plus récemment de la sécheresse qu’a vécue le Maroc lors de la campagne agricole de l’année. Pour se prémunir de ces effets conjoncturels néfastes, les professionnels et le département de tutelle entendent mettre en place un plan de relance multidimensionnel de la filière laitière. Ce plan devrait permettre de réaliser, en trois ans, les objectifs tracés par le plan Génération Green.
  • L’inauguration du Centre d’Appui à l’Entrepreneuriat et au Développement Economique Local (CAEDEL), une structure dédiée à la promotion de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes de la province d’Essaouira, a eu lieu dans la Cité des Alizés. Porté par le Centre Régional d’Investissement de Marrakech-Safi (CRI-MS), ce Centre intervient dans le cadre du Projet « ‘Soutenir l’Insertion Economique des Jeunes », financé par la Banque Mondiale et lancé de manière pilote au niveau de la région Marrakech-Safi. Ainsi, l’approche innovante proposée par le programme dans sa globalité s’inscrit dans la lignée de la Haute Vision Royale visant l’élaboration d’une politique intégrée dédiée aux jeunes, et dans le cadre de la mise en œuvre du Nouveau Modèle de Développement, présenté devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui érige en choix stratégique, l’inclusion et l’épanouissement des jeunes en multipliant les opportunités et voies de participation.
  • Un total de 2.800 têtes de bovins destinés à l’abattage sont arrivés au port de Jorf Lasfar en provenance du Brésil et ce dans le cadre de l’approvisionnement du marché national en viandes rouges et du soutien de la stabilité des prix en gros et au détail. A cette occasion, le Directeur régional de l’Agriculture de la région Casablanca-Settat, Hssain Rahaoui, a expliqué que cette opération d’importation de bovins, qui est la première et la plus importante cargaison arrivée du Brésil à destination de l’abattage, s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement afin d’assurer un approvisionnement régulier des marchés nationaux en viandes rouges.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à la boxeuse marocaine Khadija El Mardi, qui a remporté, dimanche, le titre mondial de la catégorie des +81 kg, lors des championnats du Monde de boxe féminine 2023, tenus à New Delhi en Inde. Dans ce message, le Souverain salue les efforts inlassables de la pugiliste marocaine qui lui ont permis de réaliser cet exploit mondial tant mérité et de consacrer ainsi la présence remarquable du sport féminin marocain lors des différentes compétitions continentales et internationales. Le Roi exprime également à Khadija El Mardi Ses vœux les plus sincères de succès dans sa carrière sportive, tout en l’assurant de Sa haute sollicitude et bienveillance.
  • Interpellé sur les propos du haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, qui avait indiqué que l’inflation au Maroc n’était pas importée et allait devenir structurelle, Mohamed Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, a affirmé que le gouvernement interagirait positivement avec les remarques émanant tant du HCP que de Bank Al Maghrib. Tout en mentionnant que les rapports de ces deux institutions reposent sur des modèles et des analyses économiques bien à elles, Bensaïd, qui était l’invité de la Fondation Lafquih Titouani, a rappelé que le gouvernement, qui assure la gestion effective de l’économie nationale, dispose de ses propres indices et que sa gestion de crises que nul n’avait vu venir est d’ailleurs louée par différentes institutions internationales.
  • Les nouvelles campagnes électorales au titre des élections communales partielles vont démarrer le vendredi 14 avril pour prendre fin le mercredi 26 avril à minuit dans une cinquantaine de circonscriptions. Un arrêté du ministère de l’Intérieur a fixé le scrutin relatif à ces élections au jeudi 27 avril. Ces élections concernent quelque 52 sièges, dont 36 appartenaient aux trois formations de la coalition gouvernementale, dans 52 circonscriptions relevant de plusieurs régions du Royaume (seules les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Ed-Dahab ne sont pas concernées). Les candidats intéressés par ce scrutin auront un délai de quatre jours (du 10 au 13 avril) pour poser leurs candidatures, stipule l’arrêté de l’Intérieur.
  • Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la coopération Internationale du Royaume du Cambodge, Prak Sokhonn, ont signé un accord sur la promotion du système d’aviation entre les deux pays. Le principal objectif de cet Accord est de promouvoir le système de l’aviation internationale basé sur la concurrence entre les compagnies aériennes et d’établir des réseaux de transport aérien fournissant des services qui répondent aux besoins du public en termes de voyage et de livraison avec des prix compétitifs et des services sur marchés ouverts.

L’Économiste

  • L’artisanat marocain a le vent en poupe. Sur les deux premiers mois de l’année 2023, les exportations de produits artisanaux marocains se sont élevées à 201 millions de dirhams. Ce qui représente une croissance de l’ordre de 36% par rapport à la même période de l’année demière (2022). Par type de filière, les vêtements traditionnels (caftan, djellaba…) accèdent au peloton de tête des produits les plus prisés. En termes d’évolution, les trois filières (vêtements/poterie/tapis) ont réalisé des taux respectifs de croissance de l’ordre de 26, 50 et 59% par rapport aux deux premiers mois de l’an dernier. Curieusement, les Etats-Unis sont devenus le plus grand importateur de produits artisanaux marocains.
  • Le gouvernement, qui a promis une réforme de la retraite pour le mois de mai, ira-t-il jusqu’au bout? Les solutions qui se présentent constituent un “triangle maudit” puisque quel que soit le paramètre qui sera revu (âge de départ, taux de cotisation et diminution des prestations) il aura un impact que ce soit sur les actifs actuels ou les générations futures. La CDT, qui critique l’absence de l’approche genre dans les études livrées, exige aussi une étude sur la pénibilité du travail. Des prérequis jugés nécessaires avant de passer aux choses sérieuses. Pour l’heure, le dossier fait du surplace. La dernière réunion de la commission qui regroupe les syndicats, le patronat et le ministère des Finances s’est attardée sur le nouveau diagnostic basé sur les données de 2021. Il s’agit là d’une requête des partenaires sociaux qui voulaient disposer des chiffres actualisés.

Libération

  • Le nombre des arrivées touristiques à la destination Maroc s’est renforcé de 13,6% en janvier 2023, après des hausses de 16% en décembre, de 10,1% en novembre et de 15,1% en octobre 2022, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette amélioration a été portée par une croissance soutenue des arrivées des Marocains résidant à l’étranger – MRE (+45,4%), atténuée, toutefois, par le retrait de celles des touristes étrangers de 7,2%, après +3,5% un mois plus tôt, explique la DEPF dans sa récente note de conjoncture.
  • Le dirham s’est déprécié de 0,54% face à l’euro et s’est apprécié de 1,18% vis-à-vis du dollar américain durant la période allant du 16 au 22 mars, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, précise BAM dans son récent bulletin hebdomadaire.
  • L’indice de production du secteur extractif s’est replié de 18,6% au terme de l’année 2022, après une hausse de 2,1% l’année précédente, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette évolution recouvre une baisse de 10,1% au T1, de 15,6% au T2, de 19% au T3 et de 28,9% au T4-2022, indique la DEPF dans sa note de conjoncture de mars 2023. Ce retrait résulte de la baisse de l’indice de la production des « Produits divers des industries extractives » de 30,2% et de la hausse de celui des « Minerais métalliques » de 8,2%, fait savoir la même source.

Al Bayane

  • Le président du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS), Habib El Malki a lancé la session de formation sur l’étude « Thales 2024 », avec la participation de responsables régionaux concernés par l’expérience de terrain de différentes académies régionales d’éducation et de formation, et des membres de l’équipe de l’étude issus du Conseil. Selon un communiqué du Conseil, le Maroc participe pour la première fois à l’étude internationale sur l’enseignement et l’apprentissage, « Thales 2024 », qui est menée par l’Organisation de coopération et de développement économiques, en collaboration avec l’Autorité nationale d’évaluation relevant du CSEFRS et le ministère de l’Éducation nationale, de Préscolaire et des Sports.
  • L’économie nationale devrait enregistrer une croissance de 5,4% en 2023, prévoit le Centre Marocain de Conjoncture (CMC). « Ce pronostic reflète la résilience et la diversité du tissu économique national, mais aussi l’important effort consenti par les pouvoirs publics en cette période de crises pour aider les ménages les plus vulnérables et pour accompagner et appuyer les secteurs qui ont le plus souffert des affres de la pandémie », explique le CMC dans le numéro 46 de sa publication « Info-CMC ».

Al Massae

  • Un incendie s’est déclaré lundi soir aux alentours de 22H00 dans un entrepôt de la société « Stellantis », spécialisée dans la production de véhicules, située dans la Zone d’accélération industrielle (ZAI) Oulad Bourehma, dans la commune d’Ameur Seflia (province de Kénitra), provoquant des dégâts matériels sans enregistrer de blessé, apprend-on auprès des autorités locales. Aussitôt informées de l’incident, les autorités locales et de sûreté et les services de la Protection civile se sont rendues sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires, indique la même source, ajoutant que les équipes d’intervention ont pu maîtriser l’incendie aux alentours de 22H30.
  • Le déficit de liquidité des banques s’est creusé à 80,9 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne durant l’année 2022, contre 70,8 MMDH en 2021, ressort-il du récent rapport de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la politique monétaire. Cette aggravation est en lien essentiellement avec la progression de la circulation fiduciaire, explique la Banque Centrale dans ce rapport publié à l’issue du premier Conseil de BAM au titre de l’année 2023.

Al Alam

  • Le parc global de la téléphonie a augmenté de 3,3% durant l’année 2022, après une hausse de 4% un an auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). « Les indicateurs du secteur de télécommunications ont clôturé l’année 2022 sur une évolution globalement favorable. Ainsi, le parc global de la téléphonie s’est accru de 3,3%, après une hausse de 4% un an auparavant », indique la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de mars 2023.
  • Les livraisons de ciment, principal baromètre de l’activité de construction, ont accusé une baisse de 8,4% au terme des deux premiers mois de 2023, au lieu d’une augmentation de 5,8% à fin février 2022, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Ce repli a concerné l’ensemble des segments de livraisons, à l’exception de celui d’infrastructure qui a enregistré une amélioration de 4,3% à fin février 2023, explique la DEPF dans sa récente note de conjoncture.

Bayane Al Yaoum

  • Royal Air Maroc a annoncé, lundi, le déploiement d’un programme de vols exceptionnel durant la saison d’été, avec la mise en place d’une offre de 6,2 millions de sièges sur plus de 90 destinations. « A la veille d’une saison d’été qui s’annonce exceptionnelle, Royal Air Maroc déploie un programme de vols renforcé sur la plupart de ses destinations. Ainsi, la Compagnie Nationale se prépare à accompagner une forte demande sur ses vols, dans un contexte porteur marqué par une bonne reprise des voyages d’affaires et de tourisme. Royal Air Maroc mettra en place une offre de 6,2 millions de sièges sur plus de 90 destinations à travers les quatre continents », indique un communiqué de RAM.
  • Un accord-cadre de partenariat et de coopération a été signé, à Ramallah, entre l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif et la Banque de Palestine, portant sur plusieurs domaines de développement. Les deux parties ont convenu, en vertu de cet accord, que la banque fournirait à l’Agence des services de conseil liés à l’investissement et à l’exploitation des dépôts du Fonds en gérant son investissement afin d’augmenter ses ressources et ses revenus.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • Le Maroc et le Cambodge ont convenu d’entreprendre une série d’actions et d’initiatives pour conférer une nouvelle dimension et donner un élan nouveau aux relations entre les deux pays. Dans un communiqué conjoint publié à l’issue de leurs entretiens, à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Cambodge, Prak Sokhonn, se sont félicités des excellentes relations liant les deux pays au plus haut niveau, et marquées par l’amitié, le respect mutuel, la concertation et la coordination sur les questions d’intérêt commun.
  • Le Président du Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS), Habib El Malki, a tenu une réunion de travail par visioconférence avec la présidente du Conseil scolaire d’Etat espagnol, Encarna Cuenca Carrión. Les deux parties ont salué, lors de cette rencontre, les bonnes relations entre les deux pays dans divers domaines, soulignant la nécessité de les renforcer au niveau du système éducatif, tout en mettant l’accent sur l’importance de la coordination et des échanges de visites et de données entre les deux Conseils, a indiqué le CSEFRS dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia

  • Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Abdelouahed Radi. Dans ce message, le Souverain affirme avoir appris avec une vive émotion et une profonde tristesse la nouvelle du décès du professeur feu Abdelouahed Radi, qui a répondu à l’appel de Son Seigneur avec satisfaction en ces jours bénis du mois sacré de Ramadan.
  • Après les chiffres sur l’inflation et le relèvement du taux directeur par Bank Al Maghrib, le haut commissaire au plan Ahmed lahlimi est sorti de ses réserves, en appelant le gouvernement à communiquer avec l’opinion publique et lui dire que la forte inflation et la flambée des prix sont la conséquence d’une crise de l’offre plutôt que de facteurs externes. Alors que le gouvernement a montré son incapacité à faire face au renchérissement des prix, comme cela a été clairement exprimé par son porte-parole, Ahmed Lahlimi a souligné la nécessité de traiter l’opinion publique avec respect et de lui dire la vérité telle qu’elle est, afin que les Marocains soient conscients des réformes à entreprendre. Cette vérité est de reconnaître d’abord que l’inflation est devenue une donnée structurelle de l’économie marocaine et que l’on doit s’habituer à vivre avec, affirme Lahlimi.

Assahra Al Maghribia

  • Le Royaume du Cambodge a salué le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la sage politique du Souverain visant à assurer la prospérité et la stabilité du Royaume. Dans un communiqué conjoint publié à l’issue d’entretiens, lundi à Rabat, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Cambodge, Prak Sokhonn a exprimé son admiration pour le développement social et économique que connaît le Maroc.
  • Le Maroc a mis en avant, mardi à Genève, son programme exécutif visant à mettre en place des mesures pratiques destinées à améliorer les conditions des Marocains résidant à l’étranger, à protéger leurs droits et à renforcer leur contribution au développement socio-économique du pays. Le processus mené par le Royaume s’inscrit dans le cadre de l’attention et du soin particuliers qu’accorde SM le Roi Mohammed VI à la communauté marocaine résidant à l’étranger, pour renforcer leurs liens avec leur pays et consolider leur participation au processus de développement, a affirmé le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, qui intervenait lors de la 36ème session du Comité pour la protection des droits des travailleurs migrants consacrée à l’examen du deuxième rapport périodique sur l’application de la Convention internationale en la matière.
- Advertisment -