samedi 22 juin 2024

Maroc/Brésil: Une rude épreuve de la Selecao contre l’une des meilleures équipes au monde

-

La presse brésilienne a qualifié la rencontre amicale ce samedi au stade Ibn Battouta de Tanger contre le Maroc, de rude épreuve pour la Selecao qui cherche à se remettre en selle après la contreperformance en coupe du monde Qatar-2022.

Les médias brésiliens ont ainsi souligné la qualité technique de l’équipe nationale qui regorge de joueurs évoluant au plus haut niveau en Europe.

La chaine de télévision Bandeirantes, qui transmet ce match au Brésil aux côtés d’ESPN et Star +, a présenté les joueurs vedettes du Maroc qui constituaient l’ossature de la sélection devenue la première au monde arabe et en Afrique à atteindre les demi-finales du Mondial.

A travers des reportages depuis Tanger, la télévision a souligné l’engouement du public marocain pour ce match et les conditions optimales, comme qualifiées par la délégation brésilienne, dans lesquelles se sont déroulées les préparations de la Selecao, parlant de « l’un des pays les plus passionnés par le football ».

De son côté, le journal sportif Ge a estimé que l’entraîneur par intérim de l’équipe nationale brésilienne, Ramon Menezes est confronté à une rude épreuve contre une solide équipe marocaine, notant que les joueurs brésiliens vont devoir sortir le meilleur d’eux-mêmes lors de ce premier match de la Selecao en terres marocaines.

La mission sera d’autant plus difficile face à un public marocain passionné qui s’est déjà fait distinguer au Qatar en encourageant corps et âme son équipe nationale qui s’est imposée comme l’une des meilleures équipes de football au monde, a souligné le journal. « Les fans marocains vont rééditer la même fête. Nos joueurs doivent être prêts pour cela et montrer qu’ils sont dignes du maillot national », a insisté le journal sportif.

Le sélectionneur brésilien s’est montré conscient de ce défi : « Nous ne prendrons pas de risques inutiles face à l’une des meilleures équipes du monde, bien sûr, mais nous serons plus détendus, jouerons avec nos qualités et essayerons de faire un grand match ».

Le quotidien à grand tirage O Globo rapporte que « l’équipe nationale marocaine va retrouver ses supporters après la quatrième place historique de la Coupe du monde au Qatar pour la première fois en amical contre le Brésil, dans la ville de Tanger. Toujours d’humeur festive, l’entraîneur Walid Regragui a convoqué la quasi-totalité de l’équipe qui a remporté le meilleur classement d’un pays africain en Coupe du monde ».

Le journal présente, photos à l’appui, les vedettes de la sélection marocaine qui ont marqué de leur empreinte la participation du royaume au dernier mondial, citant Achraf Hakimi, Hakim Ziyech et Azzdine Ounahi, en plus de l’entraîneur Walid Regragui qui a changé le visage et le style de jeu des Lions de l’Atlas.

Pour sa part, Folha De S.Paulo estime que le match contre le Maroc marque un nouveau cycle pour la Selecao, cinq fois championne du monde, relevant que l’équipe brésilienne cherche un nouveau départ en attendant la nomination très attendue d’un nouveau sélectionneur.

« En tant qu’adversaire, la surprenante sélection du Maroc, 4e au Qatar, où elle a battu des favoris comme la Belgique, le Portugal et l’Espagne sera un test de premier ordre » pour le Brésil, résume le quotidien Metropoles.

D’autre part, des médias brésiliens ont souligné les atouts du Maroc notamment en termes d’infrastructures qui renforcent ses chances pour l’organisation des prochaines coupes du monde de futsal et de football en 2030.

Article précédent
Article suivant
- Advertisment -