samedi 22 juin 2024

Le Maroc co-préside avec l’UE deux réunions sur la lutte contre le terrorisme

-

Le Maroc, en sa qualité de co-président du Forum Global de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), a co-présidé avec l’Union Européenne (UE), les 20 et 21 mars, respectivement la 5ème session du dialogue entre le Forum et ses institutions spécialisées et la 9ème consultation sur le partenariat avec le compact de coordination des Nations Unies sur la lutte contre le Terrorisme.

 Ces deux réunions, qui se sont tenues à distance, ont été marquées par une large participation de responsables et de représentants des Groupes de travail et d’initiatives lancées par le GCTF, d’organes du Compact de Coordination des Nations Unies de lutte contre le terrorisme et des Institutions spécialisées du Forum, notamment le Centre d’Excellence « Hedayah », le Fonds mondial pour l’engagement de la communauté et la résilience (GCERF), l’Institut International pour la Justice et l’Etat de Droit (IIJ), ainsi que des pays membres du Forum.

 Intervenant à ces réunions, le Directeur des Questions Globales au ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Ismail Chekkori, a mis en relief l’engagement continu du Maroc en faveur de la stabilité et de la sécurité régionales et mondiales, à travers son troisième mandat à la tête du GCTF, soulignant l’approche inclusive et consensuelle que le Royaume adopte en faveur de la coopération multilatérale pour faire face à la menace terroriste.

 Mettant en exergue l’importance de maintenir le Momentum qui imprègne les liens de collaboration et de coopération entre le GCTF d’une part, et les Institutions spécialisées et le Compact de coordination des Nations Unies d’autre part, M. Chekkori a réitéré la nécessité d’explorer davantage de modalités à même d’assurer la mise en application des bonnes pratiques en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, dont certaines ont déjà été adoptées par le Conseil de Sécurité et l’Assemblée Générale des Nations Unies.

 Cette mise en œuvre, a-t-il indiqué, devra se faire selon une approche qui prend en charge les priorités et les besoins nationaux des pays qui font face à la menace terroriste, en particulier sur le continent africain.

 Ces deux consultations ont été l’occasion pour les participants de se féliciter de l’engagement fort et des efforts continus déployés par le Maroc à la tête du Forum durant trois mandats, avec les Pays-Bas et le Canada, et actuellement aux côtés de l’Union Européenne, ainsi qu’avec l’ensemble des partenaires coopérant avec le GCTF, pour initier et renforcer davantage de coordination et de partenariats dans la prévention et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

 Ils ont également salué le rôle du Royaume et son apport crucial pour maintenir l’excellence du partenariat lancé sous la co-présidence du Maroc, entre le Forum, les Institutions spécialisées et le Compact de coordination de lutte contre le terrorisme des Nations Unies.

 Enfin, les intervenants ont identifié des priorités d’action futures, en particulier en matière de technologies nouvelles et émergentes dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique.

- Advertisment -