vendredi 21 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce jeudi 16 mars 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 16 mars 2023:

L’Opinion

  • La Direction Générale de la sûreté nationale (DGSN) a procédé à l’inauguration officielle du nouveau siège du district provincial de Mediouna relevant de la préfecture de police de Casablanca, dans le cadre de la concrétisation sur le terrain des plans d’action annuels de la DGSN visant à développer et moderniser les infrastructures de police. Édifié sur une superficie de 4207 m2, le nouveau siège de quatre niveaux dispose d’un ensemble complet de dépendances et de moyens logistiques (antenne de la documentation et des titres identitaires, un poste de commandement et de coordination, un laboratoire scientifique, une cellule de prise en charge de femmes victimes de violence, entre autres) qui allient l’aspect architectural moderne et des structures d’accueil qui présentent aux usagers des services de police de premier rang.
  • Les travaux du 3éme forum de Laâyoune se sont ouverts avec un accent mis sur l’efficacité de l’action coopérative à travers les mécanismes de commercialisation et de réseautage pour favoriser l’autonomisation économique des femmes. Ce forum de deux jours s’est assigné pour objectifs de renforcer les capacités des coopératives, développer l’esprit d’innovation et de créativité en termes de valorisation et de commercialisation de leurs produits, en particulier les coopératives agricoles, de la pêche maritime et de l’artisanat. Dans ce sillage, la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a indiqué, dans une allocution lue en son nom par la directrice de la promotion de l’économie sociale, Saloua Tajri, que la promotion des droits de la femme a connu une évolution considérable dans divers domaines au cours des deux dernières décennies au Maroc.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, a bien voulu ordonner l’ouverture des mosquées édifiées ou ayant fait l’objet de travaux de reconstruction ou de restauration par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Un communiqué du ministère souligne que ces mosquées, au nombre de 35, se répartissent comme suit: 10 nouvelles, 17 reconstruites et 08 restaurées. La capacité d’accueil de l’ensemble de ces mosquées s’élève à 21.470 fidèles, pour un coût global de 240 millions de dirhams, précise la même source.
  • Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé mercredi la conférence nationale sur l’environnement des affaires. Cette grand-messe avait pour principal enjeu de mobiliser les parties prenantes autour de la feuille de route stratégique pour l’amélioration de l’environnement des affaires à l’horizon 2026, conformément aux orientations du Roi Mohammed VI qui avait fixé les objectifs de mobiliser 550 milliards de dirhams d’investissements et de créer 500 mille emplois, au cours de la période 2022-2026. En réponse aux attentes des acteurs économiques, le gouvernement s’est engagé à élaborer une nouvelle feuille de route stratégique pour l’amélioration de l’environnement des affaires à l’horizon 2026, orientée vers les projets stratégiques du Royaume. Cette feuille de route a pour objectif de répondre aux priorités économiques du Royaume et de stimuler l’investissement et l’entrepreneuriat, tout en encourageant l’émergence d’une nouvelle génération d’investisseurs et d’entrepreneurs.
  • Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes a attiré l’attention sur la nécessité d’harmoniser l’octroi des subventions accordées aux associations avec les objectifs stratégiques des secteurs et organismes subventionnaires. Le rapport souligne que l’aide publique accordée aux associations, selon les données les plus récentes, s’est élevée à 3,6 milliards de dirhams, au profit de 22.544 structures.

L’Économiste

  • Face aux dirigeants du football africain, le Maroc a officiellement annoncé sa candidature, aux côtés de l’Espagne et du Portugal, pour l’accueil de la Coupe du monde 2030. Une décision qui consacre le positionnement du Maroc en tant que hub du football en Afrique. Depuis des années, le Royaume met à disposition des Etats du continent son expertise et ses infrastructures. Aujourd’hui, l’objectif est de capitaliser sur cette dynamique pour favoriser l’émancipation de la jeunesse africaine. Dans Son discours adressé aux participants à la cérémonie de remise des prix d’excellence, SM le Roi Mohammed VI a insisté sur le fait que «l’avenir de l’Afrique passe par sa jeunesse et seule une politique volontariste orientée vers cette jeunesse, canalisera l’énergie pour le développement».
  • Le gouvernement lance une nouvelle feuille de route pour l’amélioration du climat des affaires. Cette nouvelle vision 2023-2026 a été officiellement annoncée lors d’une cérémonie officielle, organisée à Rabat. Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, mais également d’autres intervenants, dont Mohcine Jazouli, ministre en charge de l’investissement, ont insisté sur le fait que «l’amélioration du climat des affaires est un levier indispensable, si nous souhaitons dynamiser de façon significative et durable l’investissement privé». Aujourd’hui, l’objectif est de franchir une nouvelle étape dans la redynamisation économique. «Nous avons certes engagé des réformes ambitieuses et réalisé des avancées majeures en matière d’amélioration du climat des affaires», a souligné Jazouli. Pour lui, l’opérationnalisation du fonds Mohammed VI pour l’investissement ainsi que la mise en euvre de la nouvelle Charte d’investissement, sont également des leviers cruciaux de cette dynamique.
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé la signature d’un contrat de financement de 50 millions d’euros avec la Banque centrale populaire (BCP) Ceci dans le cadre du programme de l’UE pour les échanges commerciaux et la compétitivité «Trade and Competitiveness Programme», développé par la Banque avec le soutien financier de l’UE. «Ce financement offrira un levier supplémentaire pour faciliter l’accès au financement des PME exportatrices afin de soutenir leur intégration dans les chaînes de valeur locales et internationales», est-il indiqué.

Libération

  • Le leadership religieux et politique du Roi Mohammed VI concernant la cause palestinienne « n’est ni conjoncturel, ni circonstanciel », mais s’inscrit dans une conception globale animée par une conviction sempiternelle du Souverain qui implique des initiatives diplomatiques, politiques et personnelles pour soutenir le peuple palestinien afin de recouvrer ses droits inaliénables, a soutenu le politologue Cherkaoui Roudani. Le Roi n’a eu de cesse, depuis Son ascension au Trône, de multiplier les actions en faveur de la cause palestinienne, a indiqué le politologue, rappelant que le Souverain est intervenu dans un moment décisif en adressant un message, en Sa qualité de président du Comité Al-Qods, au nom des 57 pays formant l’Organisation de la Conférence Islamique, au président américain, en décembre 2017, pour la sauvegarde du statut d’Al-Qods comme un lieu de cohabitation des trois religions monothéistes et la préservation du cachet musulman d’Al-Qods Acharif et de la Mosquée Al-Aqsa.
  • Le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, et le Directeur Général de la Société d’Ingénierie Energétique (SIE) ont signé une convention-cadre de coopération pour la mise en place de projets de performance énergétique. En vertu de cette convention, l’opérateur historique du secteur de l’électricité et garant de l’équilibre Offre-Demande et la SIE, société nationale de services énergétiques « Super Esco », s’engagent à développer et réaliser des projets et offres de performance énergétique au profit des secteurs public et privé, a indiqué l’ONEE dans un communiqué.

Al Bayane

  • La Confédération africaine de football (CAF) a décerné, à Kigali au Rwanda, son Prix de l’Excellence récompensant les réalisations Exceptionnelles de l’Année 2022 au Roi Mohammed VI et au président rwandais Paul Kagame. Le trophée « CAF President’s Outstanding Achievement Award » a ainsi été remis par le Président de la FIFA, Gianni Infantino et le Président de la CAF, Patrice Motsepe, au ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa. Cette remise du prix a eu lieu lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le Président de la FIFA, Gianni Infantino, les membres du Comité Exécutif de la CAF, les présidents des Associations Membres de la CAF et des légendes du football.
  • Les institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI) sont appelées, plus que jamais, à « jouer un rôle fondamental dans la mobilisation des efforts en vue de protéger l’environnement », a souligné le Premier Président de la Cour des Comptes, Zineb El Adaoui. Dans un contexte mondial marqué par les changements climatiques, la pollution et la surexploitation des ressources naturelles, les INTOSAI doivent jouer un rôle fondamental dans la mobilisation des efforts de tous les intervenants, adopter des politiques et solutions innovantes et mobiliser des ressources et moyens exceptionnels pour faire face à cette situation, a indiqué El Adaoui à l’ouverture de la 19ème réunion du comité de pilotage du Groupe de travail sur l’audit environnemental l’INTOSAI.

Al Massae

  • Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont interpellé, mercredi, en étroite coordination avec la brigade nationale de la police judiciaire et la direction générale de la surveillance du territoire (DGST), trois extrémistes affiliés à l’organisation terroriste « Daech », pour leur implication présumée dans un homicide volontaire dans le cadre d’un projet terroriste dont a été victime un policier lors de l’exercice de ses fonctions.
  • La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 5,69 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2023, contre un déficit de 11,36 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d’un solde positif de 14,7 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), indique la TGR dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de février.

Al Alam

  • Les infrastructures routières de la province de Khénifra viennent d’être renforcées, grâce aux projets de développement lancés ou présentés en présence du ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Ainsi, Baraka, s’est informé dans la commune de l’Oum Er Rbia, de l’état d’avancement des projets inclus dans le programme de lutte contre les disparités spatiales et sociales dans la province au titre de la période 2017-2023. Un total de 216 km de routes ont été réhabilités au niveau de la province de Khénifra dans le cadre du programme de lutte contre les disparités spatiales et sociales entre 2017 et 2023 pour un coût global de 295 millions de DH (MDH). Le programme comprend au niveau de la province 26 projets incluant la reconstruction de 5 ouvrages d’art.
  • Le Conseil des ministres saoudien a approuvé, lors d’une session présidée mardi par le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane Ben Abdelaziz, un mémorandum de coopération entre le Royaume d’Arabie saoudite et le Royaume du Maroc en matière de reconnaissance mutuelle des certificats halal pour les produits locaux. Les deux pays avaient signé, le 3 octobre dernier à Rabat, ce mémorandum qui porte sur le développement de la coopération dans le domaine de la reconnaissance mutuelle des certificats halal et des produits locaux. L’accord vise également à développer l’échange d’expériences et de connaissances dans le domaine de la formation, de la recherche et de l’analyse des produits halal dans les laboratoires.

Bayane Al Yaoum

  • Le Comité permanent des médias arabes relevant de la Ligue des États arabes a salué, au Koweït, les efforts du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, au service d’Al Qods et de la cause palestinienne. A l’issue de sa 98è session ordinaire tenue au Koweït, le comité a souligné que l’Agence Bayt Mal Alqods Acharif , bras exécutif du Comité Al Qods présidé par le Roi Mohammed VI, déploie de grands efforts en faveur de la cause palestinienne.
  • Le Maroc va repasser à l’heure légale GMT dimanche 19 mars à 03H00 à l’occasion du mois sacré de Ramadan, indique un communiqué du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration. Ce changement intervient conformément aux dispositions du décret 2.18.855 du 26 octobre 2018 relatif à l’heure légale et à l’arrêté du Chef de gouvernement du 06 mars 2023 relatif au même sujet. Le retour à l’heure GMT+1, en avançant 60 minutes, sera opéré après la fin du mois béni de Ramadan, le dimanche 23 avril 2023 à 02H00, selon le communiqué.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • L’opération d’enregistrement électronique au titre de la saison du Hajj 1445 H/2024 se déroulera du 20 au 30 mars courant, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires islamiques. La Commission royale chargée du pèlerinage a décidé d’ouvrir l’enregistrement électronique aux citoyens âgés de 18 ans et plus et n’ayant pas effectué le Hajj durant les dix dernières années, indique un communiqué du ministère.
  • Un aréopage d’experts, d’élus communaux, de représentants de divisions des collectivités territoriales, et de responsables de services préfectoraux issus de la région Beni Mellal- Khénifra se sont donnés rendez-vous, à Marrakech, dans le cadre du premier forum régional sur le plan d’action communal et les mécanismes de la démocratie participative. Il s’agit d’un événement pensé au profit de 40 communes ciblées par l’ISED-BMK dans les cinq provinces de ladite région, et qui consacre l’engagement de la région Beni Mellal- Khénifra à promouvoir la bonne gouvernance et à enraciner les pratiques participatives, telles que prévues par la Constitution du Royaume et les lois organiques relatives aux collectivités locales.

Al Ahdath Al Maghribia

  • Des membres du Congrès américain se sont félicités de la force du partenariat maroco-américain, notamment en ce qui concerne les questions sécuritaires, économiques et militaires, saluant les excellentes relations entre Rabat et Washington. Dans des déclarations à la presse à l’issue d’une rencontre avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, ces congressmen ont plaidé pour la consolidation de ce partenariat, mettant en avant le rôle pionnier du Maroc dans le renforcement de la stabilité dans la région MENA. A cet égard, le congressman Salud Carbajal a mis en avant la force du partenariat maroco-américain, notamment dans les domaines sécuritaire, économique et militaire, formant le vœu de voir ce partenariat se développer davantage.
  • Les aéroports du Royaume ont enregistré en 2022 un taux de récupération du trafic passagers de 82 % par rapport à 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA). Depuis la réouverture des frontières le 7 février 2022, le trafic aérien de l’année 2022 a enregistré un taux de récupération du trafic passagers de 82% par rapport à 2019, soit environ 20.5 millions de passagers, indique l’Office dans un communiqué rendu public à l’issue de son Conseil d’administration, tenu sous le signe de la reprise et de la performance.

Assahra Al Maghribia

  • Des experts en affaires stratégiques et économiques ont mis en avant, mardi à Genève, les opportunités offertes par le positionnement du Maroc en tant qu’acteur principal reliant l’Afrique au monde. Dans une conférence organisée par l’ONG »Promotion du développement économique et social’’ (PDES), les intervenants ont affirmé que le Maroc, grâce à ses choix économiques et de développement et ses acquis durant les dernières années, a ouvert les yeux de l’Afrique sur des possibilités inouïes pour édifier un projet de développement global servant les intérêts des habitants du continent.
  • Le métier de Conseiller en investissement financier (CIF) constitue un relais essentiel entre le marché des capitaux et les divers acteurs économiques, a affirmé la présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), Nezha Hayat. Intervenant lors d’une conférence dédiée à la présentation du nouveau cadre réglementaire régissant l’exercice de l’activité de ces professionnels, Hayat a souligné qu’au-delà de l’opportunité économique que le statut de CIF peut offrir, ce métier contribue, par ses conseils avisés, à optimiser les bénéfices que les divers acteurs économiques peuvent en tirer, améliorant l’attrait et l’efficience du marché et renforçant la confiance entre ses différents intervenants.
- Advertisment -