lundi 17 juin 2024

Mode: Le Maroc brille à la Stockholm Fashion Fair

-

La 7e édition de la « Stockholm International Fashion Fair » (STOIFF), grand rendez-vous de la mode fondé par la Marocaine Imane Belmkaddem, a fait briller de mille feux le savoir-faire et la créativité artistique marocaine, orientale et occidentale.

Fascinés devant un show haut en couleurs, les célébrités et invités conviés à ce spectacle, destiné à promouvoir des designers de mode du monde entier, ont pu découvrir les dernières créations mises en scène par une pléiade de talentueux et chevronnés créateurs de mode.

Un article paru à la MAP, signé Samia Boufous, indique que le lever de rideau s’est fait avec la Suédoise, Ida Sjostedt, rendue célèbre pour ses robes portées par la famille royale suédoise depuis des années déjà, qui a proposé une gamme éclectique imprégnée de sa créativité et de sa vision.

La prestigieuse galerie des glaces du Grand Hôtel Stockholm, aménagée en scène de défilé de mode, a accueilli par la suite les créations du styliste marocain de renommée internationale Albert Oiknine, qui a été, indiscutablement, un des temps forts de l’événement.

Son travail tout en finesse et en subtilité propose de très belles créations autour du caftan marocain, avec une touche qui permet de créer un dialogue entre la tradition et la modernité, l’ouverture et le partage pour faire rayonner le caftan marocain dans le monde entier.

« C’est toujours avec beaucoup d’émotion que je vois les compétences marocaines s’imposer dans des domaines qui ne sont pas faciles« , s’est félicité l’Ambassadeur du Maroc auprès du Royaume de Suède et de la République de Lettonie, Karim Medrek, notant que la présence d’une audience aussi distinguée montre à quel point cet événement, mariant tradition et modernité, est un réel succès permettant de démontrer avant tout la richesse du patrimoine marocain.

Il a, dans ce contexte, souligné que le stand de l’Ambassade du Royaume mis en place à cette occasion a, également, connu une grande affluence de visiteurs, venus découvrir les produits de l’artisanat marocain, déguster les mets sucrés marocains ou encore assister à la traditionnelle cérémonie de thé.

Pour sa part, Belmkaddem a souligné que le style et le savoir-faire marocains sont de plus en plus appréciés et sollicités dans les grandes places de la mode à l’échelle mondiale, notamment à Stockholm, soulignant que les designers marocains, à la fois modernes et attachés à leur identité et leur patrimoine, s’imposent sur le marché international.

« Les designers marocains veulent être dans la modernité tout en gardant leur culture », a indiqué Mme Belmkaddem relevant qu’elle vise à accompagner cette dynamique, d’où le choix du grand styliste Albert Oiknine, qui  »apporte le beau et riche héritage traditionnel dans son style de vie moderne ».

Sous les feux des projecteurs, la célèbre designer azerbaïdjanaise, Gulnara Khalilova, a présenté sa collection « Karabagh » créée en 2015 et précédemment présentée sur les podiums internationaux au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Russie et en Chine.

Dans une collection qui s’articule autour de l’élégance, la sobriété et la fluidité, la Tunisienne Latifa Hizem de la maison « Naksha Handcrafted » a, de son côté, partagé avec le public sa passion pour la tradition tunisienne et la richesse de son artisanat.

La Tunisienne Myriam Lajmi a, quant à elle, présenté une majestueuse collection à la fois traditionnelle et moderne, en plus de pièces avec des coupes aériennes modernes et des broderies offrant un envoûtant voyage entre l’Orient et l’Occident.

Le show s’est poursuivi avec les créations du styliste tunisien, Ahmed Talfit, qui a développé une collection extrêmement élégante et sensible, utilisant des tissus rendant plus que jamais hommage à la féminité avec délicatesse et respect.

Pour clore, la désigner suédo-chinoise Louise Xin a charmé le public avec des robes aux allures de fées et aux formes sophistiquées, qui font le style épuré et élégant de cette créatrice parfaitement binationale.

- Advertisment -