jeudi 20 juin 2024

Quelles sont les indications de l’alitement pendant la grossesse ?

-

L’alitement est une mesure redoutée par les femmes enceintes. Il peut parfois être recommandé dès le premier trimestre. Quelles sont ses indications ?

Un alitement signifie que la femme enceinte doit rester au repos, allongée, le plus de temps possible dans la journée, et ce, au moins jusqu’à la 37e semaine d’aménorrhée. La majorité des enfants naissent après 39 à 41 semaines d’aménorrhée. À partir de la 37e semaine, on ne parle plus de prématurité.

Pourquoi l’alitement est-il nécessaire dans certains cas ?

L’alitement est prescrit lorsqu’il est question de menace d’accouchement prématuré. Lors d’une grossesse physiologique, le col de l’utérus est très resserré et participe efficacement au maintien de la grossesse jusqu’au terme. C’est pourquoi le sport est vivement recommandé chez les femmes enceintes en bonne santé !

Chez certaines femmes, le col commence à se modifier alors que la grossesse est trop peu avancée et que le bébé n’est pas encore viable. L’alitement permet de ne pas aggraver la situation : chaque mouvement de la jeune femme peut concourir à ouvrir le col. L’objectif est que la grossesse se poursuive le plus longtemps possible pour accoucher d’un bébé en bonne santé !

Lors des grossesses multiples (jumeaux, triplés, voire plus), le risque d’accouchement avant terme est plus élevé. L’alitement est souvent recommandé et ce, très tôt dans la grossesse.

L’alitement doit-il être complet ?

Selon le niveau de risque d’accouchement prématuré, la prescription d’alitement pourra être graduée. Pour certaines, cela commencera par un simple arrêt de travail sans alitement. Attention, l’arrêt de travail vous a été prescrit pour vous reposer, pas pour repeindre la chambre de bébé ! Pour d’autres, plusieurs heures d’alitement par jour seront recommandées. Enfin, dans les cas les plus sévères, une hospitalisation peut être nécessaire

Comment savoir si un alitement est nécessaire ?

C’est la dilatation du col qui est l’indicateur le plus pertinent. La sage-femme ou le gynécologue l’évalue en réalisant un toucher vaginal : il mesure la longueur et la consistance du col. Une échographie par voie endovaginale peut permettre d’obtenir cette information de manière moins subjective. 

Dans certains cas, une rupture de la poche des eaux peut survenir de manière prématurée. C’est également une indication de l’alitement. Enfin, il existe des femmes qui ont des malformations de l’utérus. On parle d’utérus cloisonné, bicorne ou unicorne. Dans les deux cas, le bébé a moins de place pour se développer normalement et des contractions peuvent survenir de manière prématurée. L’alitement peut permettre de retarder le déclenchement du travail et de prévenir une naissance avant terme.

Quelles sont les précautions à prendre en cas d’alitement ?

Lorsque l’on ne bouge plus, la circulation du sang se fait moins bien. Il y a un risque non négligeable de thrombose et de phlébite. C’est pourquoi il faut porter des bas ou des collants de contention

- Advertisment -