mardi 23 avril 2024

La dépouille du Marocain Hassan Enbiri a été incinérée

-

L’épouse de Hassan N’biri a eu gain de cause. Ce Marocain résidant en France avait fait un vœu à sa femme: à sa mort, il souhaitait être incinéré et non pas enterré selon le rite musulman.

Cette volonté, appuyée par son épouse française, a été contestée par sa famille marocaine et a créé la polémique. Mais la justice française a tranché avec deux décisions en faveur de l’épouse. Hassan N’biri a été incinéré hier lundi 6 août à Limoges.

Pourtant, sa famille a effectué plusieurs démarches pour rapatrier le corps à Rabat en vue de l’enterrer là où il est né. Pas plus tard que jeudi dernier lors du dernier Conseil de gouvernement, le porte-parole Mustapha El Khalfi avait affirmé devant les médias que l’Exécutif n’acceptera jamais que la dépouille du défunt soit incinérée en France.

« Nous espérons que ce jugement sera révisé parce qu’il porte explicitement atteinte à la dignité du citoyen marocain décédé et aux sentiments de sa famille au Maroc. Nous ne pouvons pas accepter cette situation, quelles que soient les circonstances » avait-il déclaré.

Mais la juridiction française de la ville de Bordeaux a rendu la dépouille de Hassan N’biri à son épouse. Le défunt avait été victime d’une morsure d’insecte qui lui a été fatale.

 

- Advertisment -