lundi 17 juin 2024

Mondial des clubs (Maroc-2022) : Le Wydad a toutes ses chances

-

Même si la mission n’est pas de tout repos face à des adversaires redoutables, le Wydad de Casablanca a toutes ses chances de briller lors de la Coupe du monde des clubs, prévue du 1er au 11 février à Tanger et Rabat, affirment des entraîneurs et cadres techniques marocains.

Certes, les Rouges, champions du Maroc et tenants du titre de la Ligue des champions d’Afrique, ont perdu un peu de leur splendeur, mais, grâce au soutien des supporters marocains et à leurs moyens technique et mental, ils peuvent faire une belle prestation lors de ce Mondialito, voir créer la surprise, ont-ils souligné dans des déclarations à la MAP.

Dans ce sens, le cadre national Youssef Lamrini a indiqué que même s’il n’a pas retrouvé sa vitesse de croisière et son efficacité, le Wydad préserve ses chances dans cette compétition, surtout qu’il évoluera chez lui et devant son public.

« C’est une compétition très disputée, même si les clubs européens dominent le palmarès … mais nous espérons que le WAC réitérera la performance du Raja de Casablanca, qui s’était qualifié pour la finale en 2013 », a dit Lamrini.

Pour lui, la participation marocaine à ce Mondialito ne peut être que positive pour le Wydad et le football national à tous les égards, dans la mesure où elle permettra notamment de se mesurer aux meilleures équipes de chaque continent.

De son côté, Hassan Benabicha, a souligné que le challenge n’est pas facile contre des clubs prestigieux, mais il s’est dit confiant que le Wydad sera au rendez-vous, grâce à la présence de ses supporters.

Faisant remarquer que le Wydad, même s’il figure parmi les premiers au classement du Championnat national, suscite l’inquiétude de ses supporters, il a noté que le club casablancais produit du grand football lors des rendez-vous cruciaux.

Le public doit être conscient qu’il doit supporter son équipe, a-t-il insisté, émettant le souhait que « les cadres de l’équipe soient en forme le jour J ».

Fathi Jamal, lui, a dit espérer que le Wydad représentera dignement le football national, en produisant du bon football et en allant le plus loin possible dans la compétition, voire l’emporter, ajoutant qu’après la belle performance de l’équipe nationale au Mondial, « tous les rêves sont légitimes ».

Il a également mis l’accent sur l’importance des supporters, en disant : « On s’attend à une affluence massive du public, comme lors du Mondial qatari ».

Le Wydad de Casablanca, club phare du football national, qui s’est imposé dernièrement comme l’un des gros calibres de l’Afrique, aborde le Mondial des clubs avec la volonté de s’offrir une aura mondiale.

Même si sa reprise après la trêve du Mondial qatari a donné quelque frayeurs à ses supporters, le club rouge, deuxième au classement du championnat national après 16 journées, semble retrouver son équilibre sous la houlette de son nouvel entraîneur, le Tunisien Mehdi Nafti, en espérant qu’il atteigne sa vitesse de croisière pendant le Mondialito.

Le Wydad entamera son aventure mondialiste le 4 février à Rabat (15h30) contre Al Hilal SFC (Arabie Saoudite), vainqueur de la Ligue des champions de l’AFC. En cas de victoire, ils défiera le club brésilien de CR Flamengo, vainqueur de la Copa Libertadores, le 7 février à Tanger (20h00).

- Advertisment -