jeudi 20 juin 2024

Somalie: les Etats-Unis annoncent 41 millions de dollars en réponse à la crise humanitaire

-

 Le gouvernement américain va allouer plus de 41 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires en Somalie, a annoncé la représentante des États-Unis auprès des Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield.

« La situation humanitaire en Somalie est aussi grave que n’importe quelle autre dans le monde en ce moment, » a déclaré l’ambassadrice américaine lors de sa visite dimanche dans ce pays de la Corne de l’Afrique, expliquant que la famine en Somalie est le résultat de la conjugaison de la crise climatique, de la perturbation des chaînes d’approvisionnement déclenchée par la Covid-19 et des défis sécuritaires, tels que celui posé par le groupe terroriste Al-Shabab.

Lorsque la plus longue sécheresse jamais enregistrée en Somalie a donné lieu à des projections initiales de famine, les États-Unis ont entrepris un ensemble de mesures pour venir en aide à la population somalienne, a annoncé la diplomate américaine, faisant savoir que depuis le début de l’année fiscale 2022, les États-Unis ont fourni 1,3 milliard de dollars d’aide vitale à la Somalie.

L’année dernière, le financement américain a représenté plus de 80% des opérations d’urgence du Programme alimentaire mondial dans la Corne de l’Afrique, soit quatre fois plus que les contributions de tous les autres pays réunis.

Cette nouvelle aide intervient alors que la sécheresse s’intensifie à la suite d’une cinquième saison des pluies ratée, exposant les populations à un risque accru de crise alimentaire.

Le nouveau financement annoncé, qui sera assuré par l’Agence américaine pour le développement international, renforce les efforts américains de prévention de la famine en mettant l’accent sur la lutte contre les pénuries alimentaires extrêmes, le traitement de la malnutrition sévère chez les femmes et les enfants et la lutte contre la propagation de maladies mortelles comme la rougeole et le choléra.

- Advertisment -