lundi 17 juin 2024

Le Maroc et les Nations Unies :  volonté commune de contribuer à l’instauration de la paix et de la stabilité en Libye 

-

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Libye, Abdoulaye Bathily, a souligné, lundi à Rabat, la volonté commune du Royaume du Maroc et des Nations Unies de contribuer à l’instauration de la paix et de la stabilité en Libye.

« Tous les voisins de la Libye et tous les partenaires internationaux sont concernés par le rétablissement de la paix dans ce pays afin qu’il puisse retrouver la stabilité après des années de conflits », a déclaré le responsable onusien lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens.
A cet égard, M. Bathily a affirmé que « l’accord provisoire est important pour les Libyens », qui ont exprimé leur volonté de se doter d’institutions stables et légitimes, notant que ces institutions sont à même d’ouvrir la voie à la prospérité en Libye afin qu’elle reste unie et stable.
Par ailleurs, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Libye a indiqué s’être entretenu avec M. Bourita du dossier libyen dans le cadre des efforts consentis, notamment les accords de Skhirat et de Bouznika, afin de réunir les conditions propices au succès de tous ces efforts, en coordination avec l’ONU.
« La résolution à ce dossier ne sera durable qu’avec l’implication des Libyens eux-mêmes, et c’est pourquoi nous n’avons cessé de les inviter à discuter et à présenter les compromis nécessaires afin de parvenir à un accord inter-libyen », a-t-il dit.
« Nous œuvrons avec tous les partenaires, y compris le Maroc et la communauté internationale, pour la réalisation du même objectif en empruntant le même chemin », a-t-il ajouté, se félicitant de l’engagement de M. Bourita en ce sens.

- Advertisment -