dimanche 26 mai 2024

Résolution sur le Maroc : Un écran de fumée sur la crise institutionnelle du PE

-

La résolution du Parlement européen sur le Maroc constitue un écran de fumée sur la crise institutionnelle que traverse le Parlement européen, a souligné le chercheur en sciences politiques à l’université de Lisbonne, Mostafa Zekri.

« Confronté à des problèmes internes et à une lutte entre les petits partis et les formations politiques traditionnelles, le Parlement européen vit une crise qu’il cherche à écouler’’, a expliqué M. Zekri, dans une déclaration à la MAP.

Il a relevé, à cet effet, que la résolution du Parlement européen sur le Maroc était motivée par des « considérations politiques », rappelant que le PE est avant tout un colégislateur et n’a pas de pouvoir décisionnel.

‘’Le Royaume est un pays souverain, qui a réalisé des avancées considérables dans différents domaines. Ce Maroc dérange par ses succès, sa vision et ses stratégies qui bousculent la carte géopolitique’’, a-t-il fait observer.

Suite aux dernières positions du PE, le Parlement du Royaume du Maroc a annoncé lundi dernier sa décision de reconsidérer ses relations avec le PE en les soumettant à une réévaluation globale, visant à prendre des décisions fermes et appropriées.

Le Parlement marocain rejette l’instrumentalisation et la politisation d’affaires relevant de la compétence de la justice pénale et du droit commun ; affaires ayant fait l’objet de poursuites voire de condamnations pour des faits n’ayant aucun lien que ce soit avec une activité journalistique ou la pratique de la liberté d’opinion et d’expression.

- Advertisment -