lundi 22 avril 2024

Promouvoir les services destinés aux Marocains du monde au centre des politiques publiques du Royaume

-

La promotion des services destinés aux Marocains du Monde et le renforcement de leurs liens avec la mère patrie sont au centre des orientations majeures des politiques publiques se rapportant à la communauté marocaine résidant à l’étranger, conformément aux hautes directives de SM le Roi Mohammed VI.

 

A cet égard, SM le Roi a entouré, depuis son accession au trône de ses glorieux ancêtres, les Marocains du Monde de Sa haute sollicitude, ce qui s’illustre dans les initiatives du Souverain ciblant cette composante de la population marocaine et Ses hautes directives aux secteurs gouvernementaux et acteurs institutionnels pour préserver ses droits aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

Le discours royal adressé à la nation à l’occasion de la fête du Trône de 2015 traduit le grand intérêt qu’accorde SM le Roi à la diaspora marocaine, en s’arrêtant sur les véritables préoccupations des membres de la communauté marocaine à l’étranger et attirant l’attention du ministre des affaires étrangères sur la nécessité d’œuvrer, avec fermeté, pour mettre un terme aux dysfonctionnements et aux problèmes dont pâtissent les consulats du Maroc à l’étranger.

Dans Son discours, le Souverain a souligné l’impératif d’améliorer le contact et la communication avec les membres de la communauté à l’étranger, rapprocher les prestations qui leur sont destinées, simplifier et moderniser les procédures, respecter leur dignité et préserver leurs droits.

En ce qui concerne les problèmes que rencontrent certains immigrés à leur retour dans la patrie, SM le Roi a réaffirmé la nécessité de faire montre de la plus grande fermeté à l’égard de quiconque s’avise d’abuser de leurs intérêts ou d’exploiter leur situation.

En vue de conforter la participation des Marocains de l’étranger à la vie nationale, le Souverain a appelé à la mise en œuvre des dispositions de la Constitution relatives à l’intégration de leurs représentants dans les institutions consultatives et les instances de gouvernance et de démocratie participative.

De même, SM le Roi a réitéré Son appel pour élaborer une stratégie intégrée, fondée sur la synergie et la coordination entre les institutions nationales ayant compétence en matière de migration, et pour rendre ces institutions plus efficientes au service des intérêts des Marocains de l’étranger, notant la nécessité de se prévaloir de l’expérience et du savoir-faire accumulés par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, en vue de mettre en place un Conseil qui réponde aux aspirations de « nos enfants à l’étranger ».

Pour la mise en œuvre de la vision clairvoyante de SM le Roi visant à promouvoir les services destinés aux Marocains du Monde et la concrétisation des dispositions constitutionnelles en la matière, le gouvernement s’est engagé, dans la déclaration gouvernementale présentée devant le parlement par le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani en avril 2017, à œuvrer au service de la diaspora marocaine, défendre ses droits, protéger ses intérêts et préserver son identité culturelle et cultuelle.

Pour ce faire, la déclaration a prévu des mesures telles l’insertion des Marocains du monde au sein des institutions nationales et l’activation de la finalisation de la loi portant création du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

Le Chef du gouvernement s’est engagé aussi à achever le chantier de la réforme consulaire et du processus de modernisation des services consulaires et sociaux liés à la communauté marocaine à l’étranger selon un plan d’action adéquat, tout en accordant un intérêt particulier à la préservation de l’identité nationale des générations montantes.

Le programme a réaffirmé aussi la volonté de placer la protection des mineurs marocains non accompagnés au centre de ses priorités étant donné la précarité de cette catégorie exposée à la traite humaine, au prosélytisme et à l’extrémisme, outre le développement et l’application des conventions sur la garantie sociale et les mains d’œuvre signées avec quatorze pays et étendre ces conventions pour englober d’autres pays.

Au volet culturel, le Maroc a érigé au rang de priorité la préservation de la culture et de l’identité marocaines des fils de la diaspora marocaine selon une politique intégrée s’inscrivant en droite ligne des Hautes instructions royales, des dispositions de la Constitution et du programme gouvernemental.

A cet égard, la présence culturelle marocaine se reflète dans les projets des centres culturels dans les pays d’accueil, dont celui de Montréal au Canada qui contribue au rayonnement du Royaume, celui d’Amsterdam aux Pays Bas dont les travaux sont achevés et sera prochainement inauguré, ainsi que le centre de Paris dont les travaux de réalisation ont été lancés.

En outre, le Maroc veille durant la présence des Marocains du monde dans le pays à leur réserver un bon accueil à travers la mobilisation des différents services gouvernementaux comme en témoigne l’opération Marhaba pour les Marocains du monde qui se déroule sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI.

Par ailleurs, dans le but d’encourager les compétences marocaines à l’étranger à adhérer au grand projet de développement impulsé par le Souverain, il a été procédé au lancement de la 13e région, une plateforme Marocains entrepreneurs du monde (MeM), dans le cadre d’un partenariat entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration pour favoriser l’échange entre les MeM et ceux qui opèrent au Maroc et encourager les chefs d’entreprises marocains résidant à l’international à investir dans leur pays d’origine.

 

 

- Advertisment -