lundi 30 janvier 2023

CNSS : chiffres clés des prestations de l’année 2022

-

Voici des chiffres clés relatifs aux prestations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) évoqués, mercredi à Casablanca, lors d’une réunion du Conseil d’administration de la Caisse au titre de sa session de décembre 2022 :

Système de protection sociale :

– L’effectif global des assurés est passé de 8,7 millions à plus de 2,23 millions de personnes.

– Affiliation de 3,68 millions de travailleurs non-salariés et leurs ayant-droits ainsi que 4,9 millions de bénéficiaires de l’assurance maladie obligatoire de base dédiée aux personnes incapables d’assumer les frais d’adhésion (AMO-TADAMON).

– Le nombre de dossiers de traitements médicaux des travailleurs non-salariés a atteint environ 642.700, tandis que celui des traitements médicaux des bénéficiaires de l’AMO-TADAMON était de 400,53 dossiers, pour le seul mois de décembre.

– Le nombre des admissions dans les hôpitaux publics a été de 582.524, pour un coût d’environ 233 millions de dirhams (MDH). – Le recouvrement des contributions sociales s’est chiffré à 9,2 milliards de dirhams (MMDH).

– La masse salariale a atteint 179 MMDH à l’issue des missions d’inspection et de contrôle de la CNSS.

– Le nombre des affiliés de la CNSS ayant un compte bancaire a atteint plus de 98.

– Augmentation du nombre des salariés déclarés à la Caisse à 3,6 millions, et des prestations à 25,3 MMDH.

– Doublement du nombre de salariés dont la situation a été régularisée suite aux opérations de contrôle et d’inspection pour arriver à environ 50.000.

– Montée du nombre des bénéficiaires de l’AMO de base à plus de 9,8 millions et des cotisations dues à 9,2 MMDH.

– Amélioration dans le traitement et le remboursement des dossiers dont le délai moyen ne dépasse pas 8 jours pour les assurés et 14 jours pour les prestataires de soins.

Infrastructure d’accueil des assurés :

– Création de plus de 1.400 postes supplémentaires au sein de la Caisse.

– Ouverture de 47 nouvelles agences pour la proximité et lancement de 45 agences mobiles.

– Création de 8.000 centres de contact pour enregistrer les travailleurs non-salariés et de 2.000 points de contact pour recevoir les dossiers AMO.

- Advertisment -