lundi 30 janvier 2023

Mondialito: quand la FIFA vante la beauté de Rabat et Tanger

-

Le Mondialito représente une occasion en or pour le Maroc pour faire briller son image à l’échelle mondiale. La FIFA publie fréquemment sur ses réseaux sociaux des messages mettant en avant la beauté de Tanger et Rabat, deux villes hôtes des matchs.

Depuis la Coupe du monde Qatar 2022, l’image du Maroc ne cesse de briller sur le plan international, notamment sur la toile, où le Royaume, son équipe nationale, ses joueurs continuent de figurer parmi les sujets tendances.

 Une conjoncture qui impacte positivement l’économie du pays. Selon les déclarations, lundi dernier, au Parlement, de Fatim-Zahra Ammor, la ministre du tourisme:  « L’intérêt porté au Maroc a explosé durant le Mondial: plus de 17 millions de fois de mentions sur les réseaux sociaux, avec plus de 180 millions de réactions, alors que la moyenne mondiale ne dépassait pas 500.000 ». « Grâce à cela, nous avons de nouveaux marchés pour la destination Maroc, dans toutes les régions du monde. Nous comptons capitaliser sur ce rayonnement pour attirer des touristes de ces pays-là ».

Plus d’un mois après la fin du Mondial qatari, le Maroc a une nouvelle occasion en or pour rayonner à l’international, en accueillant la Coupe du monde des clubs à Rabat et à Tanger du 1er au 11 février.

 La FIFA, organisatrice du tournoi, publie régulièrement des tweets dans ce sens. « Rabat, capitale des Lumières, et Tanger, la beauté du nord, s’apprêtent à accueillir la Coupe du monde des clubs », écrivait déjà l’instance basée à Lausanne la semaine dernière.

Les clubs marocains sont également mis à l’honneur par la FIFA.  Il s’agit notamment du Wydad, champion d’Afrique en titre, et représentant du pays hôte durant la compétition.

La FIFA a également consacré un hommage aux supporteurs de KAC Kenitra, toujours fidèles à leur équipe, même si elle évolue actuellement en amateur.

Un clin d’oeil également pour Yahya Jabrane, capitaine du Wydad, et qui faisait partie de l’effectif de Walid Regragui au Qatar.

Yassine Bounou, formé au Wydad et auteur d’une merveilleuse Coupe du monde au Qatar, et Badou Zaki, légendaire gardien du WAC, ont eu droit également à une tribune.

La FIFA n’a pas non plus oublié le rival du Wydad, le Raja, auteur d’un superbe parcours au Mondialito en 2013.

- Advertisment -