vendredi 14 juin 2024

Plusieurs tribunaux de Moscou évacués suite à des alertes à la bombe

-

 Un total de 35 tribunaux de la région de Moscou ont dû être évacués, jeudi, suite à des alertes à la bombe, qui se sont avérées fausses, rapportent les médias locaux.

« Les tribunaux de Basmanny, de Ostankinski, de Mechtchanski, de Tverskoï, de Perovski, de Nagatinski et d’autres instances du district de Moscou ont reçu des alertes à la bombe. Par mesure de sécurité, le personnel et les visiteurs ont été évacués », a indiqué l’agence russe TASS, citant les forces de l’ordre.

Selon la même source, les 35 tribunaux ont été contrôlés par les services d’urgence et « aucun élément suspect n’a été trouvé ».

En 2019, la ville de Moscou a connu une vague de fausses alertes à la bombe anonymes envoyées par courriel. Plus 50.000 personnes ont dû être évacuées le 5 février 2019 de bâtiments publics, de centres commerciaux et d’écoles à Moscou et dans sa région.

Plus de 200 bâtiments dont des écoles, des établissements d’enseignement supérieur, des centres commerciaux et d’affaires, des hôpitaux et des bâtiments administratifs étaient concernés par l’évacuation.

- Advertisment -