vendredi 21 juin 2024

CHAN: le message cinglant des supporters du RAJA au petit-fils de Mandela

-

A noter que les fiascos retentissants et répétitifs du CHAN, (mal) organisé actuellement par l’Algérie, ne cessent d’être vivement dénoncés, ici et ailleurs.

Lors du match ayant opposé, mardi, le Raja de Casablanca au Mouloudia d’Oujda, les supporters des Verts ont adressé un message cinglant au petit-fils de Nelson Mandela, après ses propos visant le Royaume et son intégrité territoriale lors de la cérémonie d’ouverture du CHAN, en Algérie.

« Petit Mandela, le seul territoire africain qui reste encore colonisé est Orania! », peut-on lire sur une banderole brandie par le public.

Cette Orania, appelée aussi « la ville blanche », se trouve en Afrique du Sud, au cœur du désert de Karoo et dont les habitants sont tous, sans nulle exception, de race blanche.

Par ailleurs, la CAF avait annoncé qu’elle va ouvrir une enquête pour établir dans quelle mesure les déclarations politiques et les événements de la cérémonie d’ouverture du CHAN violent les Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA.

Dans un communiqué, publié dimanche sur son site électronique, la CAF indique qu’elle a été informée de certaines déclarations politiques émises lors de la cérémonie d’ouverture du CHAN, en Algérie, soulignant qu’elle va mener des investigations pour établir dans quelle mesure ces agissements violent les Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA.

« Selon ses Statuts et Règlements et ceux de la FIFA, la Confédération Africaine de Football doit s’abstenir de s’impliquer dans la politique et rester neutre sur les questions de nature politique », poursuit la même source. « Ces déclarations politiques ne sont pas celles de la CAF et ne reflètent ni un point de vue ou une opinion de la CAF en tant qu’organisation politiquement neutre », insiste l’instance africaine de football.

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) avait dénoncé et condamné vivement les « agissements malveillants » et les « manœuvres abjectes » ayant émaillé l’ouverture du CHAN. La FRMF a adressé une correspondance à la CAF qui est appelée à « assumer toute la responsabilité face à ces transgressions flagrantes qui n’ont aucun lien avec les principes et valeurs du ballon rond ».

- Advertisment -