vendredi 14 juin 2024

CHAN-2023 : Alger instrumentalise le sport au service de sa haine contre le Maroc 

-

En interdisant le survol de son territoire à la sélection marocaine de football pour participer au Championnat d’Afrique des joueurs locaux « CHAN-2023 », Alger instrumentalise le sport au service de la haine entretenue contre son voisin occidental, écrit lundi l’expert en géopolitique et essayiste français, Jérôme Besnard.

Dans un article publié sur le site « omerta.fr » sous le titre “Football africain : la fuite en avant des Algériens”, M. Besnard dénonce le fait que l’Algérie a « littéralement empêché” le Maroc, “révélation” de la récente coupe du monde au Qatar, de concourir au CHAN », en refusant au vol Rabat-Constantine de la compagnie Royal Air Maroc transportant les joueurs l’autorisation spécialement demandée.

M. Besnard relève que la cérémonie d’ouverture de la compétition, à Alger, le vendredi 13 janvier, a tourné à la « provocation pure et simple », quand le petit-fils de Nelson Mandela, lors de son discours de la compétition, a incité le mouvement séparatiste du +polisario+, armé par l’Algérie, au combat.
L’expert dénonce également dans son article les propos racistes tenus par le public algérien envers les Marocains.

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a dénoncé et condamné vivement les « agissements malveillants » et les « manœuvres abjectes » ayant émaillé l’ouverture du CHAN, vendredi dernier en Algérie.

De son côté, la CAF a annoncé qu’elle va ouvrir une enquête pour établir dans quelle mesure les déclarations politiques et les événements de la cérémonie d’ouverture dudit Championnat violent les Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA.

- Advertisment -