samedi 22 juin 2024

« Caftan Mazagan » souffle sa 10è bougie, le Liban et la Palestine à l’honneur

-

« Caftan Mazagan » a soufflé, samedi soir à El Jadida, sa dixième bougie, une édition marquée par la participation d’une pléiade de créateurs marocains et étrangers de renom, avec le Liban et la Palestine comme invités d’honneur de cette édition 2023.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, marquée par la participation d’épouses d’ambassadeurs arabes accrédités au Maroc, la présidente de l’association « Mains Blanches », Ghariba El Jaouhari, a mis en exergue l’importance que revêt le « Caftan Mazagan » et la qualité des pays invités d’honneur de cette édition.

Outre la valorisation et pérennisation de ce patrimoine ancestral du royaume, « Caftan Mazagan » aspire aujourd’hui à une dimension internationale, en s’ouvrant sur son environnement arabe, où le Caftan marocain est d’ailleurs très bien aimé et apprécié, a t-elle dit.

Dans une déclaration à M24, chaîne d’information en continu de la MAP, Mme El Jaouhari s’est dit très heureuse que « Caftan Mazagan » puisse retrouver des couleurs, après trois longues années d’absence dues à la pandémie Covid19, et ce, grâce à l’appui et au soutien de ses partenaires.

« Nous tenons à cette occasion, a t-elle ajouté, à rendre un grand hommage à tous ces vaillants soldats de l’ombre, sur le savoir faire desquels l’Association « Mains Blanches » s’appuie, pour conserver des traditions qui contribuent à porter haut le rayonnement des créateurs et fins stylistes marocains ».

En plus de Saadia et Bushra Ajaj de Palestine, et de la styliste libanaise Nanou Moawad, cette édition a connu la participation d’un groupe de professionnelles marocaines de renom, telle Salima Al-Bossouni, Fatima Laghrib, Mona Jalal Mansour, Zainab Lahmudi, Shaimaa Al-Idrisi, Malika Mouziane, Karima Al-Alawi, Siham Rital, Shaima Al-Hashemi et Siham Al-Maraghi.

« C’est avec un grand plaisir que l’habit traditionnel libanais participe à cette 10eme édition du Caftan Mazagan », indique de son côté la styliste libanaise daans une déclaration similaire. « Je suis une admiratrice du caftan marocain et la série de mon design présenté ce soir combine un peu en symbiose entre les styles marocain et libanais », a t-elle précisé.

La participation du caftan palestinien a été le clou de la soirée grâce à la styliste Saadia Aajjaj.

« La conception, selon Mme Aajjaj, doit évoquer l’esprit du patrimoine et le combiner avec une touche créative moderne, de sorte que la robe émerge de ses mains comme une peinture artistique qui orne la fille et la femme palestiniennes ».

La styliste palestinienne a dit travailler au renouvellement de l’ancien patrimoine palestinien « d’une manière compatible avec l’ère moderne », ajoutant que « l’héritage de nos mères et grands-mères, reflète notre identité. Nous devons le préserver, et travailler à le renouveler de manière moderne et belle, pour qu’il soit pérennisé et aimé des générations futures ».

Cette 10eme édition du Caftan Mazagan a été ponctuée par un menu artistique alléchant, assuré par de grands artistes marocains.

- Advertisment -