vendredi 21 juin 2024

La Direction générale de la sûreté nationale aura bientôt son portail digital

-

La Direction générale de la sûreté nationale a lancé, jeudi 5 janvier 2023, un appel d’offres pour la conception d’un portail digital. Le projet devra être exécuté dans un délai de 9 mois.

La mise en place de ce portail s’inscrit dans la série des initiatives prises par la DGSN pour améliorer le rapprochement et la communication avec le citoyen.

 La DGSN veut ainsi se doter d’un «véritable outil de vulgarisation des procédures administratives et de consolidation de la transparence dans les relations entre la DGSN et ses usagers», lit-on dans le cahier de prescriptions spécifiques de cet appel d’offres.

Cette plateforme constituera également un moyen de communication directe avec le citoyen, en permettant la publication des informations pertinentes, crédibles et actualisées sur la Sûreté nationale. Il offrira aussi aux citoyens un point d’accès moderne, fluide et efficace aux informations et aux services offerts par la DGSN, tout en assurant une réduction des délais.

La DGSN espère également, à travers ce projet, renforcer son image institutionnelle en gagnant en proximité avec les citoyens, et dynamiser sa communication digitale via les réseaux sociaux à partir du portail.

Une plateforme multilingue et multimédia

Sur le plan conceptuel, le portail comportera des rubriques et des sous-rubriques portant principalement sur la présentation de la DGSN, sa mission, son organisation, sa stratégie et ses activités. Il permettra également de consulter les articles, communiqués de presse, événements et offres publiés par l’institution.

En outre, le portail présentera l’ensemble des services que la DGSN offre aux citoyens, en décrivant les procédures administratives pour chaque service, et en opérant des renvois vers les pages web des services en ligne en cas de disponibilité.

Pour rendre encore plus facile la navigation sur le site web, un moteur de recherche y sera intégré. Doté de filtres de recherche paramétrables, d’une option de saisie semi-automatique, ce moteur de recherche permettra à l’internaute de chercher tout type de contenu et de trouver facilement l’information qui l’intéresse.

Le contenu du portail sera disponible en trois langues (arabe, français et amazigh) et disposera d’une photothèque et d’une vidéothèque.

Plus d’interactivité

Plus qu’un simple portail digital, la DGSN souhaite, à travers ce projet, créer un véritable espace de rapprochement et d’échange avec les citoyens. Dans son appel d’offres, l’institution met en effet l’accent sur la nécessité d’intégrer des fonctionnalités permettant aux internautes d’interagir avec les contenus publiés.

Ainsi, en plus d’un espace FAQ, où les internautes pourront consulter les réponses aux questions fréquemment posées et envoyer leurs propres questions, le site web offrira des fonctionnalités d’animation à la manière des forums de discussion.

En outre, les utilisateurs pourront créer des comptes membres et auront la possibilité de commenter un contenu donné et de l’évaluer selon un système de score. Ils pourront également exprimer leur opinion sur une thématique donnée en répondant aux sondages qui seront publiés sur le site.

- Advertisment -