dimanche 23 juin 2024

Arrestation du fils du narcotrafiquant « El Chapo »

-

 L’opération menée par les forces mexicaines pour capturer l’un des fils du baron de la drogue Joaquin “El Chapo” Guzman s’est soldée par la mort de 10 militaires et de 19 criminels présumés, selon les autorités.

L’opération a aussi fait 35 blessés dans les rangs des forces de sécurité, qui ont effectué 21 arrestations, d’après un bilan publié vendredi par le secrétaire mexicain à la Défense, Luis Cresencio Sandoval.

D’importants affrontements armés ont éclaté jeudi entre des narcotrafiquants et les forces de sécurité dans l’État du Sinaloa à la suite de l’arrestation, à Culiacán, d’Ovidio Guzman, accusé de diriger la faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique, l’un des noms donnés au puissant cartel de Sinaloa.

“Dix militaires ont malheureusement perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions”, a déploré M. Sandoval, ajoutant qu’il y avait également 19 morts parmi les assaillants qui ont tenté d’empêcher la garde nationale et l’armée mexicaine d’arrêter et d’évacuer le narcotrafiquant présumé de 32 ans par avion.

D’intenses échanges de tirs ont eu lieu à l’aéroport de Culiacán, où deux avions militaires et un avion de ligne d’Aeromexico ont essuyé des coups de feu. Les appareils militaires qui ont essuyé un feu nourri ont dû effectuer des atterrissages d’urgence en raison des dommages subis.

Un haut gradé de l’armée mexicaine a aussi perdu la vie lors d’une attaque menée contre sa patrouille à la suite de l’arrestation de Guzman, a confirmé le secrétaire à la Défense mexicain.

Surnommé El Raton (La souris), Ovidio Guzman est le plus connu du clan Los Chapitos, qui comprend ses trois autres frères, Joaquin Guzman, Ivan Archivaldo et Jesus Alfredo, tous impliqués dans le trafic de drogue, selon les autorités mexicaines.

Leur père, Joaquin El Chapo Guzman, qui est l’un des fondateurs du puissant cartel de Sinaloa, s’est aussi fait connaître pour ses évasions spectaculaires de deux prisons à sécurité maximale du Mexique. Extradé aux États-Unis, il y est emprisonné depuis 2019 dans un centre de détention de très haute sécurité du Colorado.

- Advertisment -